publicité

[Hand/Mondial 2019] Cédric Sorhaindo, blessé, cède sa place à Nikola Karabatic dans l'équipe de France

Nikola Karabatic va remplacer Cédric Sorhaindo, blessé, dans l'équipe de France pour disputer la suite du Mondial en Allemagne, a annoncé mercredi la Fédération française de handball (FFHB).

Cédric Sorhaindo s'est blessé, mardi, lors du match face à l'Allemagne. © Odd ANDERSEN / AFP
© Odd ANDERSEN / AFP Cédric Sorhaindo s'est blessé, mardi, lors du match face à l'Allemagne.
  • La 1ère (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
Karabatic, arrivé à Berlin samedi dernier après s'être remis plus vite que prévu d'une opération au pied droit, va faire son entrée dans la liste des seize en vue du match contre la Russie jeudi. Sorhaindo sera indisponible trois semaines à cause d'une lésion musculaire au mollet droit subie mardi contre l'Allemagne. 

Cette blessure est venue assombrir, mardi, la belle soirée française. Le pivot martiniquais est sorti dès la 8e minute en boitant bas, à cause de cette lésion au mollet droit. Âgé de 34 ans, Cédric Sorhaindo devait passer des examens, ce mercredi, dans la capitale allemande pour confirmer le diagnostic.
Selon Xavier Monferrand, journaliste à Radio France, le Martiniquais pourrait être indisponible pendant trois semaines. 
 

Sorhaindo, capitaine de l'équipe, s'est blessé mardi lors du match nul contre l'Allemagne (25-25) et souffre d'une lésion musculaire au mollet droit qui le tiendra éloigné des terrains pendant trois semaines.
 

Un nouveau capitaine

En intégrant le demi-centre du Paris SG, le sélectionneur Didier Dinart a choisi de ne pas faire un remplacement poste pour poste et de poursuivre le tournoi avec seulement deux pivots, Ludovic Fabregas et le cadet des Karabatic, Luka. Nikola Karabatic, est polyvalent dans les rôles de demi-centre et d'arrière gauche. "Comme nous en avions convenu, j'ai alerté aujourd'hui le club parisien. Il est apte à jouer et chacun connaît la qualité de Nikola et sa capacité à aider l'équipe", a déclaré l'entraîneur. 

Le forfait de Sorhaindo entraîne la nomination d'un nouveau capitaine, l'ailier Michaël Guigou, le joueur le plus expérimenté de l'équipe à 36 ans. La France est déjà qualifiée pour le deuxième tour à Cologne. Le dernier match à Berlin contre la Russie n'aura d'enjeu que si le Brésil ne bat pas la Corée jeudi dans l'après-midi (15h30). "Michaël est tout à fait légitime pour porter le brassard. Il est respecté et il est toujours soucieux de la cohésion du groupe", a déclaré le Guadeloupéen Didier Dinart.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play