publicité

Henry de Lesquen comdamné pour injures raciales à l'encontre de Miss France 2017

L'ancien président de Radio Courtoisie et ex-candidat autoproclamé à la présidentielle Henry de Lesquen a été condamné, mercredi, à Paris, à 3.000 euros d'amende pour injure raciale à l'encontre de Miss France 2017, Alicia Aylies, originaire de Guyane. 

Henri de Lesquen était poursuivi pour plusieurs tweets litigieux, notamment à l'encontre de Miss France 2017. © DR
© DR Henri de Lesquen était poursuivi pour plusieurs tweets litigieux, notamment à l'encontre de Miss France 2017.
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le

Dans un tweet publié le 18 décembre 2016, au lendemain du sacre de la Guyano-Martiniquaise Alycia Aylies, Henry de Lesquen avait, notamment, estimé qu'il était nécessaire "que la demoiselle qui représente la France soit de race caucasoïde".

En décembre 2016, Miss Guyane ​était élu Miss France 2017. Un sacre qui n'a pas plus à tous les internautes. Le message d'Henry de Lesquen, alors président de Radio Courtoisie, avait suscité de nombreuses réactions de haine, mais aussi de soutien à la toute nouvelle miss.

Plusieurs autres condamnations

Ce mercredi, Henry de Lesquen a également été condamné pour contestation de crime contre l'humanité. Le 11 avril 2017, il avait notamment estimé, toujours sur Twitter, que la rafle du Vel d'Hiv était "un épisode mineur de la déportation, qui est elle-même un épisode mineur de la Seconde guerre mondiale".

Le tribunal correctionnel l'a condamné à 3.000 euros d'amende pour ces messages "qui tendent à minimiser à la fois l'importance historique du génocide des juifs européens perpétré par l'Allemagne nazie et celle de la rafle du Vel d'Hiv, qui en a été un des aspects".

Il devra verser 1.000 euros de dommages et intérêts à la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), partie civile, et un euro symbolique à l'Union des étudiants juifs de France et à l'association J'accuse.

Déjà condamné plusieurs fois, notamment en janvier 2017 pour provocation à la haine et contestation de crime contre l'humanité, il avait été évincé de la présidence de Radio Courtoisie en juillet dernier.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play