Hervé Mariton, nouveau président de la Fedom : "il n'y a pas d'Outre-mer sans entreprises prospères"

entreprises
Hervé Mariton
©FTV

Hervé Mariton, ancien député et ancien ministre des Outre-mer, est le nouveau président de la Fedom, la fédération des entreprises des Outre-mer. Il succède à Jean-Pierre Philibert. Il trace ici sa feuille de route et compte notamment interroger les futurs candidats à la présidentielle 2022.

Après trois mandats successifs et une décennie à la présidence de la Fedom, Jean-Pierre Philibert laisse la présidence de la fédération des entreprises des Outre-mer à Hervé Mariton. L'ancien ministre a été élu président lors d'une assemblée générale qui s'est déroulée le 26 mai, à Paris. 

Qui est Hervé Mariton ?

Hervé Mariton, 62 ans, a été député (UMP) de la Drôme entre 1993 et 2017. Il est maire de Crest. Il fut le plus éphémère ministre des Outre-mer de la Vème République : nommé le 27 mars 2007 en remplacement de François Baroin, il a quitté la rue Oudinot le 19 juin 2007, après l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Mais ces quelques semaines à la tête du ministère lui ont laissé un souvenir fort, qu'il évoque régulièrement. En 2013, il était l'orateur de l'UMP à l'Assemblée nationale lors du débat sur le projet de loi du mariage pour tous, présenté par Christiane Taubira, garde des Sceaux. Les joutes oratoires entre le député et la ministre ont été très suivies et commentées, à l'époque.

"Je connais la Fedom depuis longtemps"

Interviewé par Outre-mer la 1ère après son élection à la présidence de la Fedom, Hervé Mariton explique qu'il connait la Fedom depuis de longues années : "Lorsque j'étais député, j'étais à la commission des finances et beaucoup d'amendements sont passés avec mon soutien. Il y a déjà quelques années, j'ai été, brièvement mais avec passion, ministre de l'Outre-mer. Je considère que quand on a une responsabilité à un moment donné, ça vous engage dans la durée. Il ny a pas d'Outre-mer sans entreprises, sans développement économique."

Regardez ses explications :  

 

Sortir de la crise Covid

L'une des premières préoccupations du nouveau président de la Fedom est de permettre aux entreprises ultramarines de sortir de la crise Covid-19. "La crise Covid a des conséquences particulières Outre-mer. Le fret est plus compliqué et il est plus cher, par exemple (...) Les relations aériennes sont devenues plus compliquées. Il faut se battre pour essayer de simplifier les choses (...) Les compagnies aériennes, ça compte. Leur santé est indispensable à ces territoires. Par exemple les déplacements pour congés bonifiés ne sont pas considérés comme un motif impérieux. Ce n'est pas uniquement un sujet social. C'est aussi un sujet économique parce que c'est un trafic important pour les compagnies aériennes." 

 

Interroger les candidats à la présidentielle 2022

A la tête de la Fedom, Hervé Mariton souhaite adresser un questionnaire précis à l'ensemble des candidats à la présidentielle 2022 afin de connaitre leurs propositions en faveur des entreprises d'Outre-mer. "Je souhaite avec les différentes organisations qui font la Fedom, que, par territoires, des séminaires permettent d'élaborer des questionnaires exigeants à l'égard des candidats à l'élection présidentielle et aux législatives qui suivront. Il faut qu'ils soient sensibilisés très tôt aux enjeux des entreprises des Outre-mer."