outre-mer
territoire

L'hommage de Margie Sudre à Jacques Chirac : "Je lui dois tout en politique"

président de la république
Margie Sudre a présidé le Conseil Régional de La Réunion de 1993 à 1998. Celle qui a été nommée secrétaire d'Etat chargé de la Francophonie dans le premier gouvernement d'Alain Juppé en 1995, rend hommage à Jacques Chirac en ces termes : "je lui dois tout en politique".
Margie Sudre ne cache pas son "chagrin total" au micro d'Hubert Debeux, journaliste à Réunion La1ere. Interrogée par téléphone, l'ancienne présidente du Conseil régional de la Réunion explique combien l'annonce du décès de Jacques Chirac l'a touchée. 

C’est vrai que c’était une nouvelle qui était redoutée, attendue. Mais il n’empêche qu’on ne se préparait pas à ça puisqu’on n’avait pas du tout annoncé une aggravation de son état. Je vous avoue que j’ai pleuré comme une gosse. Je l’aimais beaucoup.

- Margie Sudre 

Le Président Jacques Chirac et Margie Sudre secrétaire d'Etat à la Francophonie en 1997 à l'Elysée à l'issue du conseil des ministres
©GERARD FOUET/AFP Le Président Jacques Chirac et Margie Sudre secrétaire d'Etat à la Francophonie en 1997 à l'Elysée à l'issue du conseil des ministres


Nommée dans le premier gouvernement d'Alain Juppé, en 1995, Margie Sudre confie qu'elle "doit tout en politique" à Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre à l'âge de 86 ans.

Je lui dois d’avoir été secrétaire d’Etat dans son gouvernement, puisqu’il m’avait imposé à Alain Juppé. Je lui dois d’être devenue deux fois d’affilée député européen puisque c’est lui qui a fait en sorte que je puisse accéder au parlement européen.

- Margie Sudre


Margie Sudre a siégé au Parlement européen de 2004 à 2009.

Réaction de Margie Sudre au décès de Jacques Chirac

Publicité