🎧Hommage. Réentendre la voix et la parole de Maryse Condé

Maryse Condé
Maryse Condé qui nous a quittés le 2 avril 2024 était une femme de lettres mais aussi une militante, une femme de responsabilité, une femme tout court, un "être humain qui aimait observer le monde", disait-elle. Autant de facettes d’elle-même qu’elle a livrées sans fards entre 1997 et 2014, au micro de Dominique Roederer dans l’émission "Paris-sur-mer". Le podcast "L’Oreille est hardie" vous propose d’en écouter - ou réécouter - de larges extraits et d’entendre de nouveau la voix d’une grande dame.

Tout au long de sa vie, Maryse CondĂ© a partagĂ© plus que des mots : elle aura livrĂ© - dans ses romans et son théâtre, dans ses interventions - ses idĂ©es, ses convictions, ses sensations, ses colères, ses joies, sa nĂ©cessitĂ© d’écrire et mĂŞme sa vie toute entière, notamment dans l’un de ses livres les plus sincères et bouleversants La vie sans fards. 
Régulièrement, la grande écrivaine ("100% guadeloupéenne", revendiquait-elle) a répondu à l’invitation de Dominique Roederer qui dirigeait et animait sur RFO puis sur le réseau de la 1ere, l’émission Paris-sur-Mer. Ce sont de larges extraits de ces entretiens que vous propose le podcast L’Oreille est hardie :

La voie Maryse CondĂ© 

Maryse Condé en 1985

Une occasion émouvante d’entendre et réentendre Maryse Condé dans cet exercice tout particulier des questions-réponses et de réaliser combien sa pensée avait pu évoluer sur certains points : ses choix politiques et son cheminement un temps pour l’indépendance de la Guadeloupe ; son regard porté sur sa terre natale, ses pays d’adoption et de "transit" (le continent africain, les Etats-Unis, la France hexagonale…) ; sa conception de la littérature et le besoin vital pour elle d’écrire, l’amour et ce qu’il vous pousse à dire ou faire, sur sa vie et toute la sincérité qu’elle mettait dans ses choix.

Au gré de ses œuvres, de Ségou à La vie sans fards, de Désirada à Savannah blues, de La migration des cœurs à Moi,Tituba sorcière... noire de Salem, de ses romans à son théâtre, de l'icône à la femme, Maryse Condé parle, se confie, botte en touche, se livre avec ses mots emplis parfois de confiance en soi, parfois de doutes mais toujours de lucidité.
Hommage Ă  Maryse CondĂ©. Lisons et relisons ses livres et Ă©coutons-la :