L’image de la femme esclave dans l'art, entretien avec Anne Lafont, historienne de l’art

histoire
Image de la femme noire dans l'art
"Madame Benoist, Portrait de femme noire, portrait présumé de Madeleine, 1800, Paris, musée du Louvre" ©A.Lafont
Les représentations de la femme esclave dans les gravures et tableaux qui ont traversé le temps, ont contribué à forger une image trompeuse de la femme. Soumise, lascive, tentatrice, moins que rien, les images-clichés ont la vie dure et ont participé aux faux imaginaires autour de la femme noire.
 
Anne Lafont : historienne de l'art
Anne Lafont : historienne de l'art ©A.Lafont
Pour Anne Lafont, Historienne de l'art, directrice d'étude à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), les arts ont malheureusement parfois permis de figer des représentations toutes faites de la femme réduite en esclavage. Accompagnant ces temps obscurs, ces tableaux, gravures ou sculptures donnaient à voir des images qui apparaissaient « normales » à leur époque.
Image de la femme noire dans l'art
Blake- Stedman ©A.Lafont

Aujourd’hui, il est nécessaire de démonter ces clichés qui ont longtemps germé dans les esprits pendant toute la période de l’esclavage et après les abolitions. D’où la nécessité de mettre en œuvre des expositions comme « le Modèle Noir » sur laquelle a longtemps travaillé Anne Lafont et qui a connu un beau succès l’an dernier au Musée d’Orsay à Paris ou au Mémorial act(e) en Guadeloupe.

Ecoutez ce qu’en dit Anne Lafont dans cet entretien:  
 

Anne Lafont : l'image de la femme esclave dans l'art

 
Image de la femme noire dans l'art
"Madame Benoist, Portrait de femme noire, portrait présumé de Madeleine, 1800, Paris, musée du Louvre" ©A.Lafont

Pour aller plus loin :
 
  • Une Africaine au Louvre en 1800. La place du modèle, Anne Lafont (Institut National d'Histoire de l'Art, 2019)
  • L’art et la race. L’Africain (tout) contre l’œil des Lumières, Anne Lafont (Les Presses du réel, 2019)

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live