outre-mer
territoire

Intempéries en Nouvelle-Calédonie : le gouvernement met à disposition un fond d’urgence et ouvre la voie aux indemnisations

intempéries houaïlou
Intempéries en Nouvelle-Calédonie
Le gouvernement va mettre à disposition de la Nouvelle-Calédonie un fond d’urgence pour les victimes des intempéries et des glissements de terrains. ©David Sigal/NC1ere
La ministre des Outre-mer, Ericka Bareigts annonce, mercredi 23 novembre, que le gouvernement va mettre à disposition de la Nouvelle-Calédonie un fond d’urgence pour les victimes des intempéries et des glissements de terrain. Elle ouvre également la voie aux indemnisations.
Après les intempéries et les glissements de terrain qui ont coûté la vie à cinq personnes et provoqué d’importants dégâts en Nouvelle-Calédonie, la ministre des Outre-mer annonce, mercredi 23 novembre, un fond d’urgence à disposition des victimes.

"Nous mettons à disposition de la population calédonienne notre fond d’urgence qui peut être mobilisé dès maintenant, sur des prestations d’extrême urgence", précise Ericka Bareigts au micro de France Ô.

©la1ere

Indemnisations

Il s’agit là d’une première étape pour la ministre. "Dans un deuxième temps, quand la situation sera stabilisée, nous allons l’ouvrir (NDLR ce fond) à des indemnisations pour des chefs d’entreprises, des agriculteurs, ou encore des personnes qui ne sont pas assurées aujourd'hui", annonce Ericka Bareigts.

Les secours toujours mobilisés

Sur le terrain, l'armée, la gendarmerie, les équipes de la sécurité civile et la population restent mobilisées pour tenter de retrouver les habitants encore portés disparus. "Une mobilisation et une bonne coordination entre les services" saluées par la ministre des Outre-mer.

La Croix-Rouge et le Secours catholique viennent également en aide aux sinistrés, notamment à Houaïlou. Dans cette commune sévèrement touchée, d’importants glissements de terrain ont frappé deux tribus installées entre rivière et montagne suite à des pluies torrentielles ce mardi. 
Publicité