JO 2021 : la Réunionnaise Caroline Drouin médaillée d'argent avec les Bleues du rugby à sept

jeux olympiques
Caroline Drouin rugby JO
©Maruki Dury
C'est la première médaille olympique du rugby français! Les Françaises se sont inclinées en finale du tournoi olympique face à la Nouvelle-Zélande (26-12) et montent sur la deuxième marche du podium. Parmi les vice-championnes olympiques, la Réunionnaise Caroline Drouin, demi d'ouverture de 25 ans.

Malgré la défaite en finale, les joueuses tricolores ont porté en triomphe Fanny Horta, la capitaine de l'équipe qui a découvert le rugby à La Réunion. Que de chemin parcouru jusqu'à cette médaille olympique gagnée à Tokyo!

"Il faut qu'on soit fières de ce qu'on a fait, du chemin parcouru, explique Fanny Horta, la talonneuse de 36 ans. On est forcément déçues à l'issue de ce match. Mais on a montré de belles valeurs!"

Vivre ces moments-là, c'est juste énorme!

Fanny Horta

 

Caroline Drouin, une Réunionnaise en argent

Une autre Réunionnaise va quitter Tokyo avec une médaille en poche. Caroline Drouin a découvert le rugby à six ans en suivant ses frères. Membre de l’équipe de France de rugby à sept depuis septembre 2017, elle évolue aussi au sein du Stade Rennais Rugby et du XV tricolore au poste de demi d’ouverture.

Caroline Drouin
La Réunionnaise Caroline Drouin et les Bleues du rugby à sept montent sur le deuxième marche du podium. ©Greg Baker / AFP

 

Frustration et fierté

"C’est un super parcours, on a un peu de frustration quand même sur cette finale, mais on peut être fières de cette médaille d’argent, a confié Caroline Drouin à Maruki Dury de La 1ère, après la céremonie de remise des médailles. C’est énormément de fierté pour ce groupe, pour le travail qui a été accompli durant toutes ces années et on va bien profiter de cette médaille."

La Réunionnaise est l'auteure d'un essai non transformé qui a ramené les Bleues au contact des Black Ferns (5-7) en début de rencontre. "Je me dis que je peux peut-être relancer l’équipe, la mettre sur une bonne voie. En tout cas, je suis contente de marquer sur cette finale mais j’aurais préféré ne pas marquer et qu’on gagne, mais bon voilà c’est comme ça."

Déjà détentrice d’une médaille de bronze et d’une médaille d’argent, respectivement acquises lors des Coupes du monde de rugby à XV et à sept, la Réunionnaise de 26 ans ajoute l'argent olympique à son palmarès. Après cette performance olympique, elle a tenu à saluer La Réunion et tous les Outre-mer : "Un grand merci pour le soutien. Ceux qui sont à fond derrière nous, on a reçu beaucoup de messages. Merci beaucoup à tous"