JO 2021 : le Calédonien Thomas Goyard remporte l'argent olympique en planche à voile

jeux olympiques
Thomas Goyard JO argent
Thomas Goyard, Calédonien né en Martinique, ramène la médaille d'argent sur le Caillou. ©Fédération française de voile
Le véliplanchiste français a remporté la médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Tokyo en RS :X. Disqualifié pour un faux-départ, le Calédonien est, malgré tout, resté accroché à la deuxième place du classement général. Le Néerlandais Kiran Badloe était assuré de l'or, avant même la régate finale.

Mettez de côté le nickel sur le Caillou et faites de la place pour l’argent de Thomas Goyard! Le véliplanchiste de Nouvelle-Calédonie s'est fait peur, mais c'est passé! Malgré sa disqualification, Thomas Goyard n'a pas été rejoint, ni dépassé à la deuxième place du classement général. L'Italien Mattia Camboni a lui aussi été disqualifié pour faux-départ, alors qu'il menait la course, tout comme le Polonais Piotr Myszka. Ils étaient respectivement troisième et quatrième au classement général avant cette medal Race, l'ultime manche.

Des conditions difficiles

Au terme d’une semaine difficile, Thomas Goyard se hisse donc sur la deuxième marche du podium olympique ! Avant la régate finale, il aura fallu 12 courses pour se classer, à "pomper" et louvoyer, à se battre contre un vent fort. Et, soudain, pour la course des médailles ce samedi, une accalmie toute aussi épuisante ! Aucune course ne s’est tenue ce matin, faute de vent, sur le plan d’eau d’Enoshima à deux heures au sud de Tokyo.

Le Français qui avait donné pas mal physiquement cette semaine est tout de même arrivé en forme selon son entourage. Top départ et déjà le doute, l’italien et le français auraient "grillé" le départ. "J’ai dû attendre ! je ne savais pas ce qui se passait, jai dû attendre, attendre que le Japonais se rapproche, puis je suis reparti, mais je calculais, 4x2 ça fait 8, 11x2 ça fait 22 ? Ça fait tant de points ! On stresse et on calcule."

Goyard JO itw
©Heidi Yieng Kow

 

La détermination du Calédonien

La pénalité, les points gagnés ou perdus, le Français se bat et ne lâche rien. L’Italien, lui, revenu sur terre, a avorté sa course et s’écroule en larmes en passant devant les journalistes. Thomas, lui, veut sa médaille olympique et se bat pour l’avoir. 

Et il passe ! Il éclate de joie quand il apprend qu’il a l’argent comme Charline Picon, deuxième chez les dames, quelques heures avant lui. Le calédonien peut être fier. Il peut maintenant se poser, se reposer et réaliser ce qui vient de se passer. 

Goyard JO argent
©Fédération française de voile

 

Un classement serré  

Vainqueur jeudi de la manche initiale, puis 9e et 3e, Thomas Goyard, champion d'Europe 2021 et 3e aux Mondiaux 2020, occupait, avant cette course, la 2e place au classement avec 52 points. Kirian Badloe, avec 33 points, avait déjà fait le plus gros du travail pour s'assurer la plus haute marche du podium. 

Mais le classement était serré pour les deux autres métaux : il s'est joué entre le Français, l'Italien Mattia Camboni à la 3e place et le Polonais Piotr Myszka, 4e. Seuls les dix premiers au classement étaient qualifiés pour cette medal race où les points comptaient double (2 pts au 1er, 4 au 2e...).