🎤L’archéologue Christophe Sand exhume une hécatombe océanienne

Christophe Sand, auteur de "Hécatombe océanienne..."
Dès le XVIe siècle, les premiers contacts entre Européens et Océaniens ont été fatals à ces derniers, décimés en grande partie par des maladies importées dans la région mais avec une ampleur jusque-là minimisée. C’est tout l’objet du livre "Hécatombe océanienne…" où Christophe Sand revient sur cinq siècles de "rencontres" aux conséquences traumatisantes. Édifiant et passionnant.

Le titre de son livre n’est pas allĂ© de soi : certains de ceux chargĂ©s dans l’Hexagone de la relecture de son livre trouvait le mot employĂ© trop fort. Mais Christophe Sand a tenu bon : pour lui, le rĂ©sultat de ses recherches, comme une forme d’aboutissement de quarante ans consacrĂ©es Ă  l’archĂ©ologie, n’appelait pas d’autres termes. 

"Hécatombe océanienne..." de Christophe Sand

HĂ©catombe ocĂ©anienne. Histoire de la dĂ©population du Pacifique et ses consĂ©quences XVIe - XXe siècle relate de façon historique et scientifique, la rĂ©alitĂ© sans fard de ce qui s’est passĂ© après les premiers contacts entre EuropĂ©ens et OcĂ©aniens. Comment s’est opĂ©rĂ© le dĂ©peuplement de ces terres polynĂ©siennes, mĂ©lanĂ©siennes et micronĂ©siennes de façon beaucoup plus importante que ce que certains historiens ou dĂ©mographes ont bien voulu dire. 

Ă€ partir de donnĂ©es dĂ©mographiques, de documents historiques et de recoupements, HĂ©catombe ocĂ©anienne veut contribuer, dit son auteur, Ă  redonner de nouvelles bases plus justes et claires pour penser (panser ?) l’avenir des terres du Pacifique et en particulier la Nouvelle-CalĂ©donie dont il est originaire. L’archĂ©ologue Christophe Sand s’en explique dans L’Oreille est est hardie : 

L'Histoire et l'histoire intime

C’est dans son histoire familiale et intime que s’est forgé le désir de Christophe Sand de se tourner vers l’archéologie. Sans doute pour répondre aux questions que ses origines calédoniennes lui posaient, à lui, le descendant de bagnard algérien, traînant, d’abord à son insu comme d’autres, un poids mémoriel qu’il lui a fallu alléger quelque quarante-cinq ans après sa naissance. Et c’est en grande partie son métier qui l’y aidera.

L'archéologue Christophe Sand

À la tête de l’archéologie calédonienne pendant une trentaine d’années, "l’heure est au bilan" avoue-t-il en souriant et son livre Hécatombe océanienne... en fait partie. Et il ne sera pas le seul puisque Christophe Sand annonce déjà une trilogie fondée sur ses études du passé des peuples du Pacifique.

Vérités historiques révélées

Dans son livre, il est question donc d’établir des vĂ©ritĂ©s crues. Les contacts parfois sans mĂ©nagement entre EuropĂ©ens et OcĂ©aniens ont amenĂ© des maladies (telles la grippe, la tuberculose, les maladies sexuellement transmissibles...) et engendrĂ© jusqu’à parfois un effondrement dĂ©mographique de l’ordre de 90% de la population initiale. 
Là où l’on soutenait mordicus que le Pacifique n’avait pas connu le même sort que l’Amérique et les Antilles après le premier contact avec un certain Christophe Colomb, la thèse de Christophe Sand veut démontrer que l'effondrement démographique était bien plus imortant qu'annoncé jusque-là et s’appuie sur des faits solides.

Le capitaine Samuel Wallis (1728-1830) reçu par la reine Oberea sur l&39;île de Tahiti (gravure John Hall)

Comme par exemple, les tĂ©moignages des explorateurs europĂ©ens eux-mĂŞmes retrouvĂ©s dans des textes dont ils sont les auteurs, sur des donnĂ©es locales et les recherches archĂ©ologiques menĂ©es sur le terrain, dĂ©mentant toutes les affirmations minimisant l’ampleur de ce dĂ©sastre dĂ©mographique, de cette hĂ©catombe. 

Après les maladies, les conflits

Puis, dans le courant des XIXe et XXe siècles, d’autres facteurs viendront accentuer ce phénomène : les violences entre les peuples océaniens eux-mêmes ; guerres de succession, velléités d’appropriations et de conquêtes, règlements de compte par les conflits… Ces "guerres civiles" auront causé, après les maladies, bien des morts au point que l’évolution du nombre des habitants des terres du Pacifique en sera encore ralentie.

Écoutez L’Oreille est hardie... 

Christophe Sand est l'invité de "L'Oreille est hardie"

Et suivez le travail de Christophe Sand qui avec Hécatombe océanienne... a voulu réaliser une contribution pour l’avenir. En rétablissant la vérité historique, son idée (son idéal ?...) serait que les jeunes générations s’en emparent pour penser puis panser - un tant soit peu - les blessures encore vives aujourd’hui, ne serait-ce que pour parler de sa Nouvelle-Calédonie natale.
C’est l’espoir de Christophe Sand avec ce livre empli de faits historiques et scientifiques mais absolument pas rĂ©barbatif, qui au contraire s’avère enrichissant et passionnant de bout en bout. 

Retrouvez l’archĂ©ologue Christophe Sand dans L’Oreille est hardie, c’est par ICI ! 

Ou par lĂ  : 

"Hécatombe océanienne. Histoire de la dépopulation du Pacifique et ses conséquences XVIe - XXe siècle" de Christophe Sand est paru aux éditions Au vent des îles.