[Réactions] L'émotion et la tristesse après l'annonce de la disparition de Georges Pernoud

décès
Georges Pernoud
©RAYMOND ROIG / AFP

La mort de Georges Pernoud a suscité de très nombreuses réactions. Visage de "Thalassa" pendant près de quarante ans, "il avait  sillonné tous les Outre-mer" et était accueilli "comme une rock star dans les ports", se souviennent celles et ceux qui ont travaillé à ses côtés. 

Depuis l'annonce du décès de l'animateur et journaliste Georges Pernoud dans un hôpital de la région parisienne, les réactions affluent pour rendre hommage à celui qui a présenté 1.704 numéros de Thalassa entre 1975 et 2017 et partagé avec des millions de téléspectateurs sa passion de la mer. Georges Pernoud avait consacré de nombreux reportages et émissions spéciales aux Outre-mer.  

En 2015, Georges Pernoud et son équipe avaient notamment jeté l'ancre aux Caraïbes.  

 

"Une rock star" 

Pernoud Quindou
©MIGUEL MEDINA / AFP

En novembre dernier, c'est une Martiniquaise, Sabine Quindou, ancienne présentatrice de "C'est pas sorcier", qui a repris les commandes de Thalassa et a remplacé celui qu'elle considérait comme son "mentor". "Ces émissions ont bercé mon enfance. Je les regardais avec mon papa, qui s'appelle d'ailleurs Georges", affirme-t-elle.
 

Sur chacun des ports, il était accueilli comme une rock star et il était toujours disponible pour le public avec une gentillesse, une sympathie, une disponibilité [...] Il était toujours préoccupé du bien-être de son équipe. 

Sabine Quindou

 

Regardez l'interwiew de Sabine Quindou recueillie par Emmanuel Deshayes : 

Du président Macron à France Télévisions en passant par de nombreuses personnalités de tous horizons, les hommages affluent depuis l'annonce de son décès. 

 

Annick Girardin a choisi d'écrire une lettre ouverte à George Pernoud. "Pendant quatre décennies, vous avez marqué des générations entières. Pendant quatre décennies, vous avez fait la fierté des gens de la mer", écrit notamment la ministre de la Mer, originaire de Saint-Pierre et Miquelon.  

La présidente de France Télévisions Delphine Ernotte a salué la mémoire de cette grande figure de l'audiovisuel public. 

Philippe Vilamitjana, ancien directeur adjoint de l’unité de programme Thalassa, très ému à l'annonce du décès de son "pote", a confié sa première réaction à Emmanuel Deshayes en soulignant l'attachement du présentateur historique de Thalassa aux Outre-mer. 
 

Georges était malade depuis longtemps et on savait que l’issue était irréversible. Ce n’est pas une surprise mais un choc. Il est parti derrière l’horizon [...] J’ai perdu un proche, un ami, un pote, quelqu’un de ma famille. Il laisse un grand vide [...] Georges n’était pas un tricheur. Il pouvait passer des heures avec un pêcheur en Sibérie ou un ingénieur de plateforme en Indonésie [...] Avec Thalassa, nous avons sillonné tous les Outre-mer pendant 40 ans ! Que ce soit pour des événements comme l’arrivée de La route du rhum en Guadeloupe ou pour des voyages, des découvertes ou plonger dans histoire des territoires.

Philippe Vilamitjana, ancien directeur adjoint de l’unité de programme Thalassa

 

Erik Berg, ancien rédacteur-en-chef de Thalassa et aujourd'hui directeur de France 3 Hauts-de-France, a lui aussi rendu hommage à Georges Pernoud. Il insiste notamment sur la popularité du présentateur auprès des téléspectateurs de France 3. Des propos recueillis par Emmanuel Deshayes. 

 

La force tranquille

Eric Cintas et Georges Pernoud
©EC

Eric Cintas, journaliste spécialiste de la voile sur le réseau Outre-mer de France Télévisions  garde, pour sa part, le souvenir précieux d’un direct avec Georges Pernoud lors de la Route du Rhum. "C’était le jour de l’arrivée de Paul Vatine à Pointe-à-Pitre en 1994. Nous avons assuré ensemble un direct durant deux heures qui, initialement n'était pas prévu. Ce qui m’a immédiatement étonné c’est sa force tranquille, sa sérénité, sa gentillesse et sa simplicité. Il m’a immédiatement mis à l’aise alors qu’il représentait pour moi une sorte de mythe. J’avais 30 ans", confie Eric Cintas, qui ajoute, "ce que j'ai appris de lui c'est de ne jamais stresser lors d'un direct, ce qui, depuis, a toujours été ma ligne de conduite".  

Jean-Luc Elisée, chef monteur à Guadeloupe la1ère, a couvert de nombreuses Route du Rhum et une émission spéciale sur Tahiti pour Thalassa. "Je garde le souvenir d'un homme droit dans ses bottes, fort sympathique et très oganisé". "Un gars carré", comme on dit. Au boulot ça ne rigolait pas", indique-t-il. 

L'hommage de Damien Séguin sur le Vendée Globe 

Le skipper Damien Séguin qui pour l'instant réalise un sans-faute sur le Vendée Globe ((Apicil) a tenu également à saluer la mémoire de Georges Pernoud en accentuant sur le créateur de l'émission plutôt que l'homme qu'il trouvait "assez hautain". 
 

Je regrette amèrement cette époque qui a bercé mon enfance et mon adolescence avec de beaux reportages. 

Damien Seguin

Solidement ancré dans le paysage audiovisuel 

Devenu rédacteur en chef adjoint chargé de l'image de FR3 (aujourd'hui France 3) en 1975, Georges Pernoud crée la même année "Thalassa". Il doit le nom à son père, helléniste.

Les trois premières années, l'émission est mensuelle, puis elle devient hebdomadaire et est diffusée le vendredi en première partie de soirée à partir de 1989, avec un générique culte où des formes marines se transforment sur une musique envoûtante et un fond bleu. Autre particularité de l'émission: son studio est une péniche amarrée en bord de Seine.

Solidement ancrée dans le paysage audiovisuel français, "Thalassa" remporte deux prix Albert-Londres dans les années 90.

Au début des années 2010, face à des audiences s'effritant, deux nouveaux présentateurs s'installent aux commandes, mais quittent le navire rapidement.

En 2015, il publie son autobiographie "Bon vent" et quitte définivement le navire "Thalassa" deux ans plus tard en 2017. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live