Des Ultramarins parmi les sélectionnés pour les JO de Tokyo et les Championnats du monde de judo

judo
Sarah-Léonie Cysique, Teddy Riner, Léa Fontaine, Julia Tolofua et Amandine Buchard.
Sarah-Léonie Cysique, Teddy Riner, Léa Fontaine, Julia Tolofua et Amandine Buchard. ©Outre-mer la 1ère

Sans surprise, Teddy Riner ira bien aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le Guadeloupéen sera rejoint par les Antillaises Amandine Buchard et Sarah-Léonie Cysique. La Réunionnaise Léa Fontaine et la Wallisienne Julia Tolofua iront elles aux championnats du monde à Budapest. 

Les Outre-mer auront des ambassadeurs et ambassadrices de renom aux Jeux Olympiques de Tokyo, tout comme aux Championnats du monde de Budapest. La Fédération Française de Judo (FFJ) a dévoilé ce mardi les noms des sélectionnés pour ces deux compétitions internationales. 

Trois Antillais à Tokyo

Retenu dans la catégorie + 100 kg, Teddy Riner ira bien à la conquête d'un troisième olympique en or. Le natif de Guadeloupe ne sera pas le seul Ultramarin à défendre les couleurs de la France à Tokyo. La Martiniquaise Amandine Buchard qui vient de remporter la médaille d'or dans la catégorie des -52 kg aux championnats d'Europe est également sélectionnée, tout comme la Guadeloupéenne Sarah-Léonie Cysique. Elle aussi est repartie médaillée de Lisbonne, où se déroulait la compétition, pour sa troisième place sur le podium chez les -57 kg. 


La judokate Fanny-Estelle Posvite, d'origine guadeloupéenne, sera elle remplaçante pour les - 78 kg. Il reste une place non définie, que n'a pas encore annoncé la FFJ : celle dans la catégorie des - 81 kg pour les hommes. 

 
Les surprises Fontaine et Tolofua

Côté championnats du monde, qui se dérouleront du 6 au 13 juin prochain à Budapest, la Réunionnaise Léa Fontaine et la Wallisienne Julia Tolofua seront de la partie. 


Léa Fontaine avait également brillé ce week-end lors des Championnats d'Europe, s'offrant à 19 ans sa première médaille, en argent, dès son premier championnat international.