outre-mer
territoire

La gauche "n'est plus qu'une improbable lumerotte" : la charge de Christiane Taubira sur Twitter

christiane taubira
Christiane Taubira
Christiane Taubira, après sa démission du gouvernement, en janvier 2016 ©Jewel Samad / AFP
L'ancienne ministre de la Justice joue avec les mots et les nerfs socialistes : elle profite du concours "Dis moi dix mots" lancé à l'occasion de la semaine de la langue française et de la francophonie pour délivrer quelques messages politiques. Et elle n'est pas tendre avec la gauche. 
"La gauche n'en finit pas de faire profil bas. Elle n'est plus qu'une improbable lumerotte pour qui veut encore y croire". C'est via son compte Twitter que Christiane Taubira a envoyé ce samedi 19 mars une série de messages littéraires et politiques, dans des circonstances plutôt étonnantes.

Un concours d'érudition

Ce n'est pas à l'occasion d'une émission politique ou d'une traditionnelle interview que l'ancienne députée de Guyane a tenu ces propos, mais en participant à un concours lancé à l'occasion de la Semaine de la langue française et de la francophonie. Depuis 2003, chaque année à l'occasion de cet évènement, le ministère de la culture et de la communication lance le  concours "Dis-moi dix mots" pour sensibiliser à l'utilisation de la langue française. Le ministère choisit de mettre en exergue dix mots choisis dans l'univers francophone. 

Cette année, les mots sélectionnés sont les suivants :
Dis moi dix mots
©DR

Et ces dix mots ont inspiré Christiane Taubira. Jugez plutôt, en découvrant ses cinq tweets. L'ancienne ministre joue avec les mots, et ses jeux de mots n'amuseront pas forcément François Hollande et Manuel Valls !
Jugez plutôt :
Tweets Taubira
©DR



Publicité