La Martinique et Mayotte intrègrent la communauté "French Tech"

technologies
french tech
La French Tech est un label français attribué a des pôles reconnus pour leur écosystème de startups, ainsi qu'une marque commune utilisable par les entreprises innovantes françaises. Illustration du logo de la French Tech sur une tablette, un coq. Paris, avril 2020. ©Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le secrétariat d'Etat en charge de la transition numérique annonce l'entrée de la Martinique et de Mayotte dans la communauté "French Tech". Avec ce label, les entrepreneurs de ces deux territoires pourront bénéficier d'actions et de financements pour développer leurs projets.

Tous les départements français d'Outre-mer font désormais partie de la communauté French Tech. Cédric O, secrétaire d'Etat en charge de la transition numérique, a annoncé la labellisation de deux nouveaux territoires : la Martinique et Mayotte.

La Nouvelle-Calédonie et la Polynésie avaient déjà obtenu ce label. Objectif : aider ces territoires et leurs entrepreneurs qui s'inscrivent dans la Mission French Tech et "développer les systèmes et les éco-systèmes numériques partout sur le territoire", indique Cédric O. "Le numérique crée de l'emploi partout en France, ajoute-t-il, ce sont des emplois d'avenir."

 

Cela apporte une mise en relation entre les entrepreneurs de la French Tech partout en France, de la visibilité, un gage de qualité, à l'étranger ou vis-à-vis de l'ensemble de la communauté.

Cédric O, secrétaire d'Etat chargé de la transition numérique

 

Appels à projets

Les communautés, constituées d'entrepreneurs locaux, peuvent bénéficier d'un fonds communautaire pour subventionner leurs projets. La Polynésie a ainsi financé un concours de start-up d'Outre-mer engagées dans la transition environnementale. "Les communautés d'Outre-mer pourront également bénéficier d'un soutien supplémentaire allant jusqu'à 50 000 euros", précise un communiqué du secrétariat d'Etat. En 2020, 3 millions d'euros étaient alloués par le ministère pour ces projets.

Les communautés de Mayotte et de Martinique pourront donc participer aux futurs appels à projets, en proposant des initiatives autour de "la création d'emploi", de "la diversité" et "des impacts environnementaux".