Le Coronavirus peut provoquer des complications chez les malades de la drépanocytose

coronavirus
Sang humain
Illustration de sang humain ©SEBASTIAN KAULITZKI / SCIENCE PHOT / SKX / SCIENCE PHOTO LIBRARY VIA AFP
Un drépanocytaire avec des symptômes du Covid 19 peut développer une crise de sa maladie. Au centre de référence de l’hôpital Henri Mondor de Créteil un dispositif exceptionnel a été mis en place pour les suivre.
"Ce qui est certain, c’est qu’il y a une association entre déclenchement de crise vaso-occlusive et Covid-19", assure le professeur Pablo Bartolucci du Centre de Référence de la drépanocytose à l’hôpital Henri Mondor. Une crise vaso-occlusive, typique de cette maladie génétique des globules rouges se traduit par de violentes douleurs, notamment au thorax.
  

"Une hotline et des infirmières qui passent au domicile"

Pour éviter la contamination des drépanocytaires par le Covid-19 et le risque de complications, le centre a mis en place un dispositif de soins exceptionnel qui permet un suivi des malades depuis chez eux. "Avec une hotline et des infirmières qui passent au domicile des patients jusqu’à trois fois par jour", souligne le professeur Bartolucci.

Tous les jours on reçoit les constantes des patients. A l’hôpital on a aussi beaucoup plus largement recours aux échanges transfusionnels chez nos patients (transfert de globules rouges sains) qu’habituellement.

  

Les consignes aux patients

Face au risque accru de complications, le professeur recommande aux patients de respecter strictement les mesures de confinement, de bien s’hydrater, et surtout de ne pas attendre une aggravation des symptômes du Covid-19, type problèmes respiratoires, pour appeler le médecin.
   

Beaucoup moins de passages aux urgences

Depuis quelques semaines le nombre de passages aux urgences pour des crises vaso-occlusives a chuté de manière drastique, constate le professeur Bartolucci. Deux raisons à cela : les facteurs de risques sont réduits car les patients restent confinés chez eux, et ils ont peur de se rendre à l’hôpital. D’où l’intérêt de ce dispositif exceptionnel de suivi à domicile.
Qu'est-ce que la drépanocytose ?
  • La drépanocytose (aussi appelée anémie falciforme) est une maladie génétique du sang qui affecte l’hémoglobine en déformant les globules rouges. Les personnes originaires des Antilles et d'Afrique sont particulièrement touchées par cette maladie. La déformation des globules rouges peut entraîner des infections et des douleurs, des crises vaso-occlusives, voire des accidents vasculaires cérébraux. Les personnes atteintes de drépanocytose sont aussi plus sensibles aux infections. Les traitements nécessitent des transfusions complètes de sang à intervalles réguliers.
  • En France, cette maladie génétique touchait un nouveau-né pour 1 900 naissances en 2013, ce qui en fait la maladie génétique la plus fréquente en France. Elle est surtout prévalente en région parisienne et dans les Outre-mer, où sont concentrées les populations à risque. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live