Le dernier livre de Jenny Hippocrate; une chaine Youtube; la dernière mixtape de Jahyanaï : voilà l'actualité de la semaine (19/03/21)

sorties de la semaine
Sorties de la semaine (19/03/21)

Le dernier livre de Jenny Hippocrate sur le viol d'un fils commis par sa mère;  #Mytho,une chaine Youtube pour débusquer les fake news; et Tsunami, la dernière mixtape de Jahyanaï : voilà l'actualité de la semaine (19/03/21)

Le viol d’un fils par sa mère raconté dans un livre

Arrête de toujours accuser les pères, ma mère me viole ! de Jenny Hippocrate (éditions Jets d’encre). C’est le tabou des tabous. Jenny Hippocrate a accepté de raconter le calvaire enduré par un jeune garçon et rappelle que parmi les pédophiles emprisonnés, 4% d’entre eux seraient des femmes. Elles ont des pulsions vis-à-vis de leurs fils. Ce sont des prédatrices. Il faut qu’on dénonce cela.

Pourquoi  le garçon se laisse-t-il traiter ainsi jusqu’à ses 17 ans ? La honte d’en parler, l’incompréhension de l’entourage : Jenny Hippocrate reste sur un plan humain pour relater ce crime.Elle nous explique aussi comment il est venu percuter sa vie personnelle puisque sa meilleure amie met fin à leur amitié, certainement jalouse du temps consacré à la jeune victime. Thérapeute, Jenny Hippocrate aide à lever le voile sur un phénomène, peu documenté; quinze ans après avoir dénoncé, dans un précédent ouvrage, le crime d’inceste commis par les pères.

Regardez notre reportage :

 

#Mytho, une chaine Youtube dédiée à la lutte contre les fake news

#Mytho animée par Scotty et Maïssa. Info ou intox ? Pour le savoir lorsque vous êtes adolescent (mais pas que), il vous suffit d’aller sur la chaine #Mytho où Maïssa et Scotty vous aideront à démêler le vrai du faux sur les sujets qui intéressent leur catégorie d’âge.

J’ai découvert comment découvrir une fake news, comment la chercher. J’ai changé par rapport aux réseaux sociaux, explique Maïssa, 17 ans, martiniquaise par son père. Avant, je n’y faisais pas vraiment attention. Tout ce que je voyais sur internet, je le prenais pour argent comptant. Je n’allais pas voir plus loin, poursuit celle qui adore suivre les people sur Tik Tok, Instagram et Youtube.

A 23 ans, Scotty, originaire de la Guyane, fait presque figure de vieux. Lui est plutôt sur Snapchat, Twitter et Instagram. Surtout pour le sport, et le foot en particulier. Mais c’est vrai que j’étais remonté quand je voyais des histoires fausses sur les réseaux sociaux. Là, j’ai appris une méthodologie. J’ai aiguisé mon sens critique.

Tous les deux ont été sélectionnés par l’association Lumières sur l’info qui les accompagne dans cette aventure. Composée de journalistes, l'association sillonne les écoles pour éduquer sur les médias, et grâce à #Mytho, peut s’adresser à un public beaucoup large. Lumières sur l’info met en ligne un nouvel épisode environ toutes les trois semaines. C’est ludique et instructif comme cette anecdote relatée par Scotty. Quand on demande qui tuent le plus entre les requins et les noix de coco, les Métropolitains répondent les requins, et les Ultramarins les noix de coco. A méditer.

 

Tsunami, le dernier clip de Jahyanaï

Tsunami de Jahyanaï. L’icone de la Guyane nous revient avec un nouveau projet de treize titres enregistrés pendant le confinement. C’est un concentré des émotions générées par cet épisode sanitaire pénible que Jahyanaï a transposées en musique. C’est un mélange de peines, de frustrations et de joie. Ca manque de ne pas pouvoir aller en club. Tsunami comme le retour de la vague après un reflux.