Le FC Nantes d'Antoine Kombouaré sauve de justesse sa place en Ligue 1

football
Kombouaré
©GUILLAUME SOUVANT / AFP

Les hommes du Calédonien Antoine Kombouaré se sont inclinés 1-0 face à Toulouse lors du match retour de barrage qui s’est joué dimanche. Une défaite qui permet tout de même aux Canaris de se maintenir en Ligue 1.

Alors qu’ils avaient gagné le match aller à Toulouse jeudi 27 mai (2-1), les Nantais ont perdu (1-0)  la seconde rencontre qui s’est déroulée à domicile dimanche 30 mai, au stade de la Beaujoire. Mais malgré cette défaite, les joueurs du Calédonien Antoine Kombouaré gardent le sourire et fêtent leur maintien en Ligue 1.

 

"Soulagement et fierté"

Lors de la conférence de presse d'après-match, Antoine Kombouaré a reconnu qu'il avait tremblé durant ce match retour face à Toulouse.

soulagement, fierté. C'est la première fois que je suis heureux après une défaite. C'est passé par la toute petite porte. On ne s'est jamais fait aussi peur. 

Un match face à ses anciens joueurs 

S’il est aujourd’hui entraîneur des Canaris, il y a à peine quelques mois, Antoine Kombouaré jouait dans l’autre camp, puisqu’il gérait l'effectif toulousain qu'il a repris après l'éviction d'Antoine Casanova.

Limogé en janvier 2020 au bout de quelques mois à cause de l’absence de résultats probants, l’ex-joueur du PSG se félicitait de retrouver ses anciens joueurs à la veille du match.  “Je suis content de revenir à Toulouse, de revoir mes anciens joueurs. Je vois qu’ils ont progressé, qu’ils sont bons”, avait-il déclaré à nos confrères de l’AFP juste avant le match aller des barrages. 

La mission “la plus difficile” de sa carrière, selon Kombouaré

Devenu entraîneur d’un club qui n’avait que très peu de chances de se maintenir en Ligue 1, le Kanak Antoine Kombouaré a reconnu samedi, à la veille du match contre Toulouse, qu’il s’agissait là de la mission “la plus difficile” de sa carrière. 

Alors qu’il vient de prolonger son contrat au FC Nantes pour deux ans de plus, Kombouaré s’est démarqué par des aménagements tactiques bien à lui, un discours ferme, sans concession. 

Et l’homme sait y faire. Il avait déjà sauvé Dijon de la relégation en 2018, idem pour Valenciennes à plusieurs reprises. Aujourd’hui à Nantes, Antoine Kombouaré a su relever le défi du maintien en Ligue 1, un an après son échec la saison dernière à Toulouse.