Coronavirus : le retour des étudiants ultramarins à la maison considéré comme un motif impérieux

coronavirus
Fret avion
©Martin BUREAU / AFP

Le Délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’Outre-mer l’a annoncé sur twitter. Le retour des étudiants ultramarins en famille est considéré désormais comme un motif impérieux.

Le ministère des Outre-mer lui avait demandé de se pencher sur la question, Maël Disa s’est chargé de ce dossier. Le délégué ministériel à l’égalité des chances a donc tranché. Le retour des étudiants ultramarins auprès de leurs proches est considéré comme un motif impérieux. Dans son tweet (ci-dessous), il précise les documents dont les étudiants ultramarins doivent se munir à l’aéroport.

Le 14 février dernier, l’Union des Etudiants Réunionnais de l’Hexagone interpellait le ministre des Outre-mer afin qu'il se mobilise pour que le retour des étudiants réunionnais se fasse dans les meilleures conditions.

"Nous sommes très contents" de la décision prise par Maël Disa "car cela fait des semaines que nous sommes mobilisés", déclare Ambert Mas, porte-parole de l'Union des Etudiants Réunionnais de l’Hexagone, au micro d'Albane Lussien d'Outre-mer la 1ère. Toutefois, pour cet étudiant de 24 ans en fin de parcours à l'IEP de Grenoble, cette décision aurait pu être prise plus rapidement.