Buts, passes décisives, présence : les joueurs ultramarins au rendez-vous des promesses en Ligue des champions

football
ultramarins ligue des champions
De gauche à droite : Marcus Thuram (Borussia Mönchengladbach), Thomas Lemar (Atletico Madrid), Raphaël Varane (Real Madrid) et Kingsley Coman (Bayern Munich). ©GABRIEL BOUYS / MIGUEL MEDINA / MIGUEL A. LOPES / MARIUS BECKER / DPA / AFP
La quatrième journée de Ligue des champions a été marquée hier par les talents divers des Bleus en contrat dans les clubs européens, et en particulier par les Ultramarins. Entre les buts, les passes décisives et la présence sur le terrain, tour d'horizon de cette soirée.
Kingsley Coman maintient le cap : l'ailier du Bayern Munich a été décisif mercredi en Ligue des champions, avec un but - son troisième de la saison en C1 - et une passe décisive. Après avoir été à peu près transparent en première période, Kingsley Coman a fait après la pause ce que son coach Hansi Flick attend de lui : il a été décisif. Il a marqué le deuxième but du Bayern Munich contre Salzbourg (3-1), avec un peu de chance, son tir ayant été détourné par un défenseur adverse (52e). Mais cette réussite l'a libéré, et quelques minutes plus tard, il a délivré un centre parfait pour la tête de Leroy Sané, qui a marqué le but du 3-0 (68e). 
 
Dans un match tranquille avec le Real Madrid contre l'Inter Milan (2-0), la copie est identique pour Raphaël Varane, solide après avoir multiplié des prestations plus mitigées en club ces dernières semaines. Le champion du monde a gagné l'un des duels clés du match en muselant l'attaquant belge Romelu Lukaku... même s'il n'a pas été loin de commettre une faute dans la surface sur Arturo Vidal. Mais finalement, c'est le Chilien qui a payé pour cette action litigieuse, en étant exclu après plusieurs contestations...
 
varane madrid
Le défenseur du Real Madrid Raphaël Varane face au Belge de l'Inter de Milan, Romelu Lukaku, lors de la rencontre en Ligue des champions le 25 novembre 2020 au stade Giuseppe Meazza. ©MIGUEL MEDINA / AFP
  

Bleu de travail

Marcus Thuram a provoqué le penalty qui a amené le premier but de son équipe Mönchengladbach contre le Shakhtar Donetsk, surclassé 4 à 0. Auteur d'un doublé contre le Real Madrid lors de la deuxième journée, le solide attaquant français n'a cette fois pas pu trouver le chemin des filets malgré une belle débauche d'énergie, tout comme son compatriote et coéquipier Alassane Pléa, qui aura eu l'excuse de n'être entré en jeu qu'à la 69e minute. Trop peu pour inscrire son quatrième but dans cette C1.

Entré à la 60e à la place de Marcos Llorente, Thomas Lemar (25 ans, 22 sélections) n'a pas réussi à changer la donne pour l'Atlético Madrid, accroché sur son terrain par le Lokomotiv Moscou (0-0). Ses corners n'ont pas été dangereux dans la surface russe, mais Lemar a toutefois été assez présent dans la construction des offensives madrilènes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live