Louïz : "J'espère que, dans un avenir proche, on n'aura plus à parler de communauté LGBTQIA+" #MaParole

portraits
#MaParole Louïz
Louïz est l'invitée du podcast #MaParole ©Benjamin Thomas
Sacrée miss Trans France en 2021, Louïz va participer à la fin de la semaine au concours de miss Trans Star International près de Barcelone en Espagne. Un nouveau défi pour la Réunionnaise qui nous raconte son parcours dans #MaParole

"J’ai essuyé un grand nombre de critiques durant ma jeunesse parce que trop efféminée et j’ai parfois dû faire face à l’incompréhension en annonçant ma transition !". Malgré tout, Louïz a tracé sa route en essayant de ne pas trop se soucier du regard des autres. Tout a commencé pour elle à Bellepierre en 1983. Jusqu’à l’âge de 12 ans, c’était "l’insouciance". Jovani Louise vivait dans une case en bois sous tôle, dans ce quartier populaire à Saint-Denis de La Réunion. "Les jours de pluies, les voitures ne passaient pas sur la route en terre. Et pour aller à l’école, on devait mettre des sacs en plastique à nos chaussures", se rappelle Louïz dans #MaParole.

#1 Bellepierre

Son père travaillait pour la ville de Saint-Denis, sa mère était femme de ménage. Petit dernier avec deux grandes sœurs, elle ne se posait pas trop de questions sur son identité de garçon. Certes, elle préférait la danse au football au grand désespoir de son père. Mais rien de bien grave. C’est au collège que les ennuis ont un peu commencé. Jovani Louise se faisait insulter. Ses camarades se moquaient de son apparence. "Je n’étais pas un modèle de virilité", s’amuse-t-elle aujourd’hui. Sa voix féminine, ses traits fins, sa bouche trop bien dessinée, ses cils longs et recourbés, tout était prétexte à moquerie. "On me disait, ce n’est pas possible d’avoir des cils comme ça, tu te maquilles", se souvient Louïz. Pour faire face à un afflux de sarcasme, Louïz a développé une stratégie : essayer de "faire plus homme" et séduire des filles. Heureusement, elle avait deux amis, l’un un peu efféminé et un autre au contraire très baraqué. Ensemble, ils avaient la paix. Mais surtout, Jovani Louise s’est lancé dans la danse et a créé une troupe à Bellepierre. Le danseur s’est mis à imaginer des comédies musicales. Robin des bois, le Lycanthrope (loup-garou) et Superstar Tribute puis en 2016, La Genèse de Dracula. Cette comédie musicale a été nommée Meilleur spectacle musical lors de la cérémonie Les Voix de l’Océan Indien. Jovani Louise y tenait un rôle de trans qui a un peu changé sa vie.

#2 Louïz

Qu’est-ce qui fait qu’un jour, on saute le pas ? Pour Louïz, le déclic s’est produit le 31 décembre 2009. Ses amis avaient organisé un bal costumé et chacun disait à l’autre comment se déguiser. Pour Jovani, ses amis avaient choisi Rihanna. Quand Jovani s’est vu avec "cette perruque", il y a eu comme un choc. "Tout ce que j’avais enfoui se retrouvait dans le miroir" dit-elle aujourd’hui dans #MaParole. Ensuite, il a fallu attendre plusieurs années. Le temps de se préparer, "de prendre confiance en soi". Jovani est devenu Louïz grâce à une transition médicale. "C’était difficile, car il y avait un médicament à l’époque, l’androcur, qui avait des effets secondaires terribles provoquant de gros coups de déprime". Louïz a traversé cette épreuve grâce à un soutien sans faille de sa famille et de ses amis. Et puis à l’époque, elle travaillait la Cité des arts de La Réunion sur un programme en lien avec la philharmonie de Paris pour créer un orchestre classique de 105 enfants n’ayant jamais touché un instrument de musique. Un projet qui l’a emballée et qui lui a permis de vivre sereinement son changement. Après, il a fallu changer d’identité au niveau administratif en passant par un juge puis en s’adressant à la mairie. A la mairie, ils ont eu un peu de mal à comprendre, mais ça s’est fait sans problème. Louïz avait une existence officielle et elle n’était pas là pour faire de la figuration.

#3 Miss Trans

En 2020, Louïz a participé à son premier concours de miss. C’était en Thaïlande à Pattaya. Il s'agissait du concours de miss International Queen. "J’avais envoyé le dossier avec trois semaines de retard, je pensais que c’était cuit, mais à ma grande surprise, ils m’ont sélectionnée". La jeune femme est arrivée dans le top 5 et a remporté le prix du talent. A La Réunion, Louïz s’est investie pour la cause LGBTQIA+ en devenant la marraine de l’association Orizon. Grâce à son action, elle a pu faire la connaissance de Jean-Luc Romero, élu de Paris très actif dans le combat pour les droits des LGBT. Lors du bal des fiertés, Louïz s’est vu décerner la couronne de miss Trans France 2021. Une belle surprise pour la Réunionnaise, qui grâce à ce sacre, va représenter prochainement la France au concours miss Trans Star International 2022 à Santa Suzanna près de Barcelone le samedi 12 mars.

"J'espère envoyer un message d'espoir à la communauté trans internationale" déclare Louïz dans #MaParole. Elle espère aussi que "dans un avenir proche, on n'aura plus à parler de communauté LGBTQIA+, car cela voudra dire qu'on sera juste capable de vivre ensemble entre humains sans avoir à justifier l'appartenance à une communauté".

À la prise de son : Anatole Debeaumont

Pour retrouver tous les épisodes de #MaParole, cliquez ici.  

♦♦ Louïz en en 5 dates ♦♦♦

► 22 février 1983 

Naissance à Saint-Denis de La Réunion 

► 31 décembre 2009 

Soirée du jour de l’an

► 7 mars 2020 

Concours miss International Queen en Thaïlande

► 31 octobre 2021 

Nommée miss Trans France

► 12 mars 2022 

Concours miss Trans Star International à Barcelone