Lucette Michaux-Chevry en dix photos marquantes

décès
Lucette Michaux-Chevry
Lucette Michaux-Chevry en 10 photos. ©AFP
Femme politique de droite, grande amie de Jacques Chirac, Lucette Michaux-Chevry est décédée jeudi à l'âge de 92 ans. Omniprésente dans la vie politique de Guadeloupe pendant plus de quatre décennies, elle a occupé plusieurs postes jusqu’à devenir ministre. Retour en images sur son engagement.

Figure de la scène politique guadeloupéenne, Lucette Michaux-Chevry a connu et cotoyé tous les ténors de la droite française, depuis Jacques Chirac jusqu'à Nicolas Sarkozy, en passant par Edouard Balladur, Dominique de Villepin ou encore Alain Juppé. Au centre de la vie publique de son île pendant plusieurs décennies, elle apparait sur de nombreuses photos d'archives, certaines parfois cocasses. Nous en avons sélectionné dix. 

Jacques Chirac, son ami

En 2000, elle est présidente du Conseil régional de Guadeloupe, il est président de la République et en campagne pour sa réélection. Lucette Michaux-Chevry et Jacques Chirac sont photographiés le 9 mars 2000 à la mairie de Basse-Terre. Et c'est main dans la main qu'ils saluent la foule, d'abord au balcon puis devant le bâtiment emblématique de la commune. 

le président Jacques Chirac (D) et la présidente RPR du conseil régional de la Guadeloupe, Lucette Michaux-Chevry saluent la foule, le 09 mars 2000 à la mairie de Basse-Terr
Le président Jacques Chirac et la présidente RPR du conseil régional de la Guadeloupe, Lucette Michaux-Chevry saluent la foule, le 09 mars 2000 à la mairie de Basse-Terre. ©GEORGES GOBET / AFP

 

Secrétaire d'Etat puis ministre déléguée

Grande amie de Jacques Chirac, Lucette Michaux-Chevry est entrée au gouvernement quatorze ans plus tôt, en 1986, comme secrétaire d'État auprès du Premier ministre dans le gouvernement Chirac 2. Elle était alors chargée de la francophonie (1986-1988). C'est dans ce cadre qu'elle s'est rendue en Nouvelle-Calédonie en août 1987, quelques jours avant le "référendum Pons" d'autodétermination.

Michaux-Chevry Calédonie
Le 23 août 1987, la secrétaire d'Etat Lucette Michaux-Chevry est en visite à Lifou en Nouvelle-Calédonie. Depuis quelques années, la situation politique est tendue, entre les mouvements loyaliste et indépendantiste. Le 13 septembre 1987 a lieu le "référendum Pons" d'autodétermination, boycotté par le FLNKS de Jean-Marie Tjibaou. ©Remy MOYEN / AFP


Puis, quelques années plus tard, Lucette Michaux-Chevry rejoint le gouvernement Balladur et devient ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères Alain Juppé. La Guadeloupéenne est chargée de l'Action humanitaire et des droits de l'Homme, de 1993 à 1995.

Lucette Michauc-Chevry et Alain Juppé
Le 14 avril 1994, Lucette Michaux Chevry participe à une conférence de presse avec Alain Juppé, alors ministre des Affaires étrangères. ©Georges BENDRIHEM / AFP

 

Ce poste de ministre déléguée la mènera en juin 1994 jusqu'au Rwanda, quelques semaines après le génocide. La ministre y visite notamment un camp de réfugiés qui accueille des survivants de la minorité Tutsi. 

Lucette Michaux-Chevry Rwanda
Le 30 juin 1994, Lucette Michaux-Chevry est au Rwanda. La ministre déléguée chargée de l'Action Humanitaire et des Droits de l'Homme, y rencontre des Tutsi regroupés dans un camp de réfugiés. ©Pascal GUYOT / AFP

 

De toutes les visites officielles sur son île

En octobre 2006, Dominique de Villepin, alors Premier ministre de Jacques Chirac, est de passage à Bouillante. Malgré ses efforts, la Guadeloupéenne ne parvient pas à susciter de véritable engouement autour de cette visite ministérielle. Au même moment dans l'Hexagone, un débat autour de la mémoire fait rage, en marge de la discussion à l'Assemblée d'une proposition de loi socialiste visant à rendre passible de prison la négation du génocide arménien. 

Lucette Michaux-Chevry et Dominique de Villepin
Le Premier ministre Dominique de Villepin salue la sénatrice Lucette Michaux Chevry à Bouillante, le 12 octobre 2006. ©OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP

 

Moins de six mois plus tard, en mars 2007, c'est aux côtés d'un futur président, alors candidat en campagne, que s'affiche Lucette Michaux-Chevry. Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, est aux Antilles pour une visite de deux jours, en plein débat sur l'identité nationale.

Sur le tarmac de l'aéroport de Pointe-à-Pitre, Lucette Michaux-Chevry est photographiée réalisant un geste très maternelle envers le ministre, quelques instants avant qu'il ne décolle vers la Martinique pour la suite de son voyage officiel. 

Michaux-Chevry et Sarkozy
Lucette Michaux-Chevry très proche de Nicolas Sarkozy avant son départ pour la Martinique en mars 2007. ©PHILIPPE WOJAZER / AFP


En 2016, Lucette Michaux-Chevry retrouve Alain Juppé à Baie-Mahault en Guadeloupe. Plus de 20 ans après avoir été sa ministre déléguée, la Guadeloupéenne soutient le maire de Bordeaux dans sa candidature - en vain - pour être le candidat Les Républicains à la présidentielle de 2017. 

Lucette Michaux Chevry et Alain Juppé
Lors d'un meeting à Baie-Mahault le 7 avril 2016, Lucette Michaux-Chevry encourage Alain Juppé, maire de Bordeaux et candidat Les Républicains à la primaire de la droite et du centre en prévision de l'élection présidentielle de 2017. ©HÉLÈNE VALENZUELA / AFP

 

Une vie au service de la Guadeloupe

Sur son île, Lucette Michaux-Chevry se fera également photographier en compagnie de Michèle Alliot-Marie ou encore François Fillon. À Paris, elle est aussi de tous les événements qui mettent en avant les Antilles. Ainsi, en avril 2011, elle participe à l'hommage national à Aimé Césaire au Panthéon. 

Lucette Michaux-Chevry hommage Césaire
Le 6 avril 2011, la sénatrice de Guadeloupe Lucette Michaux-Chevry s'entretient avec le sénateur de Martinique Claude Lise et le président du Sénat Gérard Larcher lors d'un hommage national rendu à Aimé Césaire au Panthéon à Paris. © AFP PHOTO / POOL / JACQUES WITT

 

Retour quelques années plus tôt. 2004 marque un tournant pour Lucette Michaux Chevry.  Alors emblème politique de la Guadeloupe depuis plus de trente ans, la présidente est renversée et perd la présidence du conseil régional face au socialiste Victorin Lurel. Sur une photo plongeante, sollicitée par de nombreux journalistes, elle refuse le bouquet que lui tend son adversaire. 

Chevry - Lurel
Entourée par les journalistes, Lucette Michaux-Chevry refuse le bouquet de fleurs que lui offre son rival, le socialiste Victorin Lurel, qui vient d'être élu pour lui succéder à la tête du Conseil régional de la Guadeloupe, le 02 avril 2004 à Pointe-à-Pitre. ©DOMINIQUE CHOMEREAU-LAMOTTE / AFP


En 1994, Lucette Michaux-Chevry accueille le navigateur Laurent Bourgnon, qui remporte la Route du Rhum après 14 jours de course. 

Lucette Michaux-Chevry et Laurent Bourgnon
En 1994, Laurent Bourgnon remporte sa première Route du Rhum et célèbre sa victoire aux côté de la sénatrice Lucette Michaux-Chevry. ©JEAN JACQUES BERNARD / DPPI via AFP