Le maire d'Apatou mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

drogue
maire d'Apatou
A la sortie du tribunal de Créteil, le maire d'Apatou et son avocat parisien ©Julie Straboni
Après trois jours de garde à vue, le maire d'Apatou a été déféré au parquet de Créteil. Paul Dolianki est mis en examen pour infraction au code des douanes. Il n'est pas placé en détention mais sous contrôle judiciaire. Samedi, il avait été interpellé avec 2,5 kilos de drogue dans ses bagages.
A l'issue de près de trois jours de garde à vue, Paul Dolianki, maire de la commune guyanaise d'Apatou, est ressorti libre du tribunal de Créteil, mais il est placé sous contrôle judiciaire, alors que le procureur réclamait son placement en détention provisoire. Il a été mis en examen pour infraction au code des douanes (importation en contrebande, détention et transport de marchandise dangereuse pour la santé publique) et non pour trafic de drogue. 
 

"Je suis innocent de cette affaire stupéfiante"

Interviewé à sa sortie du tribunal par Outre-mer la 1ère, le maire d'Apatou a affirmé : "Je suis innocent de cette affaire stupéfiante, je me suis fait piéger". Regardez sa première déclaration, reccueillie par Julie Straboni et Sarah Vildeuil :
 

"Totalement étranger aux faits"

Samedi 15 août, à son arrivée à l'aéroport d'Orly en provenance de Guyane, Paul Dolianki avait été interpellé à sa sortie de l'avion avec 2,5 kilos de cocaïne dans ses bagages. La drogue était dissimulée dans le double-fond du bagage. Aussitôt placé en garde à vue, l'élu a expliqué qu'il ignorait le contenu de la valise dans laquelle la drogue était dissimulée. Il affirme qu'elle lui a été confiée par une connaissance et qu'il transportait cette valise pour rendre service.

"Mon client est totalement étranger aux faits, il n'est pas lié à un trafic de stupéfiants", a assuré à l'AFP son avocat parisien Avi Bitton, pour qui il y a "les mules complices rémunérées et les mules manipulées à leur insu". Son avocat en Guyane, Patrick Lingibé, expliquait lundi 17 août à Guyane la 1ère, que le maire d'Apatou coopérait pleinement avec les enquêteurs durant sa garde à vue et qu'il serait rapidement mis hors de cause.
 

Maire depuis 12 ans

Paul Dolianki devait rencontrer lundi 17 août un conseiller technique du ministre des Outre-mer, a confirmé le ministère dimanche. Maire depuis 2008 d'Apatou,  commune frontalière du Surinam, Paul Dolianki avait été réélu au premier tour des municipales le 15 mars avec 50,47% des suffrages. 

 
Une personne recherchée en Guyane
Selon l'avocat parisien de Paul Dolianki, une personne est actuellement recherchée en Guyane. C'est cet individu qui aurait remis la valise prétendument vide au couple qui l'a ensuite remise au maire d'Apatou. Dans le double fond, se trouvait la cocaïne. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live