drogue

Une saisie record de cocaïne en Martinique, des dizaines de mules guyanaises qui arrivent chaque jour dans l’hexagone, la fabrication d’ice en Polynésie, la consommation de chimique à Mayotte… L’Outre-mer n’échappe ni au trafic, ni à l’usage de drogue.
  • La pandémie provoque une multiplication des trafics de drogues vers l'île Maurice, Madagascar et les Seychelles. En plus du cannabis, de l'héroïne ou de la cocaïne, afflux désormais de la "Met", de l'ecstasy et des médicaments détournés de leur fonction par les consommateurs de stupéfiants.