publicité

Une manifestation contre l'insécurité à Mayotte réunie quelques dizaines de personnes à Paris

Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées ce mercredi après-midi place des invalides à Paris pour dénoncer l'insécurité qui règne à Mayotte et dénoncer l'immobilisme du gouvernement dans le règlement de ce conflit qui dure désormais depuis 5 semaines. 

Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées place des invalides à Paris pour manifester contre l'insécurité à Mayotte © La1ère
© La1ère Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées place des invalides à Paris pour manifester contre l'insécurité à Mayotte
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le , mis à jour le
Il n'était pas très nombreux ce mercredi 21 mars place des invalides à Paris mais leur détermination était forte. Les Mahorais d'Ile-de-France sont venus partager la colère, mais aussi la souffrance des habitants de Mayotte dans cette crise qui secoue l'île depuis maintenant 5 semaines.  

Sur les banderoles, étaient inscrits : "Mayotte abandonné", "Mayotte laissé pour compte" ou encore "Mayotte le territoire en sous-France". Autant de slogans pour dénoncer l'inaction du gouvernement.   

Regardez notre Facebook live et quelques-uns des nombreux commentaires qui l'ont accompagné : 
© Facebook @La1ère
© Facebook @La1ère

 

L'expression d'un ras-le-bol après maintes réclamations 

Backar Match, porte parole du collectif des Mahorais d'Île-de-France © La1ère
© La1ère Backar Match, porte parole du collectif des Mahorais d'Île-de-France
Les manifestants ont également dénoncé le silence du président de la République tout en lui rappelant ses engagements lors d'un discours prononcé à Dzaoudzi, il y a près d'un an, lors de la campagne des élections présidentielles. "L'engagement que je prends, avait-il notamment indiqué, c'est un engagement responsable. Celui de faire réussir Mayotte dans la république, dans l'océan indien.

Pour Backar Match, porte parole du collectif Mahorais d'Île-de-France, "cette manifestation est l'expression d'un ras-le-bol général après maintes réclamations. Aujourd'hui, le constat est là. Il n'y a pas le moindre résultat. Nous n'arrêterons pas avant de recevoir des mesures concrètes". Des manifestants qui pu compter sur le soutien du leader de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon : 

Une nouvelle manifestation le 24 mars à Marseille

Alors que le mouvement de contestation est entré dans sa 5e semaine, les élus de Mayotte et des membres de la mission dépêchée par le gouvernement se sont rencontrés mardi et "sont convenus de la nécessité de trouver une issue rapide et durable à la crise", a annoncé la préfecture. La mission composée du général Lambert Lucas, directeur de la gendarmerie de l'Outre-mer, et de Jean-Jacques Brot, ancien préfet de Mayotte, est rentrée mardi soir à Paris. Une réunion doit se tenir ce jeudi 22 mars entre le Premier ministre Edouard Philippe, la ministre des Outre-mer, Annick Girardin et les membres de cette mission. 

Une nouvelle manifestation est prévue dans l'hexagone, ce samedi 24 mars à Marseille. Le collectif Mayotte en Mouvement et le Front départemental mahorais des Bouches-du-Rhône espèrent réunir plusieurs milliers de personnes. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play