Mayotte: la réserve sanitaire mobilisée pour deux mois

social
hopital
FILE D'ATTENTE AU DISPENSAIRE JACARANDA A MAMOUDZOU ©PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
Trente personnes sont mobilisées pour deux mois à Mayotte afin de renforcer les structures de soins sur l'île. 
La réserve sanitaire est mobilisée, à hauteur de 30 personnes, à compter du 27 avril et pour deux mois, afin de renforcer les structures de soins à Mayotte, selon un arrêté publié dimanche au Journal officiel (JO).


"Impact du mouvement social sur l'organisation des soins"

Cet arrêté du ministère des Solidarités et de la Santé est pris en raison de "l'impact du mouvement social sur l'organisation des soins sur l'île". Il souligne "la nécessité de renforcer l'offre de soins locale et d'apporter un appui à la stabilisation des structures de soins à Mamoudzou et en périphérie".

"En fonction de l'évolution des besoins, le nombre de réservistes engagés pourra être ajusté dans la limite de 10 réservistes supplémentaires, et la durée de la mission pourra être étendue jusqu'au 1er septembre 2018", précise l'arrêté.

Mayotte a été paralysée pendant deux mois par un mouvement social organisé pour dénoncer l'insécurité et l'immigration clandestine venue des Comores voisines, et réclamer des mesures pour le développement.