outre-mer
territoire

Migration des enfants réunionnais "de la Creuse": auditions en janvier par les experts

diaspora
Commission des Enfants de la Creuse
Prosper Eve, Michel Verneray, Philippe Vitale, George Pau-Langevin, Wilfried Bertile et Gilles Gauvin (de gauche à droite) ©CB
Les anciens enfants de La Réunion déplacés entre 1963 et 1982 dans des départements de métropole touchés par l'exode rural, vont pouvoir être auditionnés début janvier par cinq experts de la commission nationale chargée d'enquêter sur cette migration forcée, a annoncé jeudi une association. 
La commission, présidée par le sociologue et maître de conférences en sociologie, Philippe Vitale, spécialiste de cette question, va rencontrer les anciens enfants déplacés le 6 janvier à Paris (au ministère des Outre-mer), et le 8 janvier à Guéret (Creuse), a annoncé la Fédération des enfants déracinés des Départements et Régions d'outre-mer. 

photo foyer réunionnais de la creuse
©DR


Commission d'information

L'ancienne ministre des Outre-mer George Pau-Langevin avait installé en février dernier une commission d'information et de recherche historique sur la migration forcée des "Enfants de la Creuse", nom souvent donné à ces enfants réunionnais envoyés entre 1963 et 1982, dans des départements de l'hexagone touchés par l'exode rural, comme la Creuse.

"Nous écouter"

"Il est important pour nous de rencontrer les experts : ces deux dates sont les seules et uniques occasions de s'exprimer verbalement auprès d'eux. Nous avons été exilés comme des objets et nos droits d'enfants ont été bafoués. Il est grand temps de nous écouter", insiste la fédération, qui déplore que "trop de compatriotes ne savent toujours pas qu'ils sont des transplantés".

Valérie Andanson, de la Fédération des Enfants déracinés des DROM
Valérie Andanson, de la Fédération des Enfants déracinés des DROM ©CB


Auditions ouvertes aux enfants de la Creuse

Elle précise que ces auditions ne seront pas ouvertes à la presse, afin que les témoins puissent "échanger de façon sereine et faire part de leurs récits souvent douloureux". La commission doit notamment "approfondir la connaissance historique sur les Enfants de la Creuse et contribuer à sa diffusion" et "établir un tableau précis des populations concernées et de leur situation démographique aujourd'hui".

Prosper Eve, Wilfried Bertile, Philippe Vitale, Gilles Gauvin et Michel Vernerey
Prosper Eve, Wilfried Bertile, Philippe Vitale, Gilles Gauvin et Michel Vernerey ©CB

 

2150 enfants déracinés

Cette commission, composée également de Wilfrid Bertile, agrégé de géographie à la retraite, Gilles Gauvin, docteur en histoire et professeur d'histoire-géographie, Marie Prosper Eve, historien, et Michel Vernerey, inspecteur général honoraire des affaires sociales, a déjà comptabilisé 2.150 enfants déplacés d'office entre 1963 et 1982, selon les premiers résultats présentés en octobre à La Réunion.
 
Publicité