outre-mer
territoire

Le ministère des Outre-mer annonce un tarif négocié avec Air France et Air Austral pour les étudiants des Antilles-Guyane et de La Réunion

coronavirus
Forum des Etudiants au ministère des Outre-mer
Lors de la 4e édition du forum des étudiants au ministère des Outre-mer, en septembre 2018 ©KP
Le ministère des Outre-mer a annoncé ce dimanche l’instauration d’un tarif spécial négocié avec Air France et Air Austral, destiné aux étudiants des Antilles-Guyane et de La Réunion qui envisagent de retourner dans leur territoire entre le 1er juin et le 31 août 2020.
« Vous avez dû faire de nombreux sacrifices pour vous protéger et protéger vos proches », a déclaré par ailleurs la ministre des Outre-mer Annick Girardin dans une vidéo adressée aux étudiants ultramarins notamment confinés, diffusée sur son compte Facebook (voir en bas de page). « Vous êtes nombreux à avoir choisi de rester dans l'Hexagone afin de ne pas prendre le risque de ramener le virus sur votre territoire et je vous en remercie », a-t-elle ajouté, avant d’annoncer les dispositions mises en place.

Ainsi, des billets aller-simple seront disponibles pour les Antilles à partir de 342 euros avec Air France, pour la Guyane à partir de 414 euros avec la même compagnie, et pour La Réunion à partir de 460 euros avec Air France et Air Austral.
 

Réservations ouvertes dès lundi 18 mai

« La possibilité de mettre en place un tarif spécial pour Mayotte sera étudiée lorsque la situation sanitaire sur place le permettra », détaille le communiqué du ministère. « Les étudiants qui disposent déjà d’un billet retour mais ne souhaitent pas ou ne peuvent pas l’utiliser avant la fin de l’année universitaire pourront obtenir un avoir ou une prolongation de leur billet jusqu’à fin 2020. »

Les vols restant réduits, des délais seront éventuellement nécessaires pour bénéficier de ce tarif, précise la rue Oudinot. Les réservations seront ouvertes dès le lundi 18 mai. Concernant la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie, le ministère n'indique pas si des initiatives similaires pourraient être engagées. 
 

Réaction des étudiants réunionnais de l’Hexagone 

Dans un communiqué envoyé à Outre-mer La 1ere, l’Union des étudiants réunionnais de l’Hexagone (UERH) a salué « une bonne mesure à destination des étudiants réunionnais ». « Après deux mois de mobilisation de l’UERH, d’actions solidaires et humanitaires, la ministre des Outre-mer nous a écoutés : le prix des billets est garanti. Le président de Région nous a aussi écoutés : il a ouvert la continuité territoriale à destination des étudiants réunionnais. La réaction du Conseil départemental de La Réunion se fait attendre : il doit désormais compléter ces annonces », a cependant nuancé l’association.