publicité

Une mission d'étude macrosismique envoyée à Mayotte

Une mission d'étude macrosismique va être envoyée cette semaine à Mayotte, pour "estimer les niveaux de dommages "induits par la multitude de micro-secousses que connaît l'île depuis un mois, a annoncé la préfecture.

Vue de l'archipel de Mayotte. © Gabriel Barathieu/Biosphoto/AFP
© Gabriel Barathieu/Biosphoto/AFP Vue de l'archipel de Mayotte.
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le
"Suite aux conclusions de la mission gouvernementale qui s'est rendue à Mayotte à la demande du préfet, le Bureau Central Sismologique Français (BCSF) et le Réseau National de Surveillance Sismique (RENASS) engagent une mission du Groupe d'Intervention Macrosismique (GIM) sur l'île de Mayotte du 11 au 15 juin", explique la préfecture dans un communiqué.

Mayotte est touchée depuis le 10 mai par un "essaim" de secousses, avec plus de 800 micro-secousses enregistrées, qui inquiètent la population sans faire de dégâts importants jusqu'à présent. Mais des bâtiments commencent à enregistrer des fissures, et certaines salles de classe ont été temporairement fermées "à titre préventif" par la préfecture.

"La mission a pour objectif d'estimer les niveaux des dommages induits par cet essaim sismique selon la vulnérabilité des bâtiments", explique la préfecture. Le BCSF-RENASS est l'organisme de référence pour l'information sismologique nécessaire à la constitution des dossiers de catastrophe naturelle par la préfecture.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play