Municipales : synthèse des résultats du second tour dans les Outre-mer

élections
Vote à Deshaies
©Pascal Pétrine
Découvrez ici les résultats du second tour des élections municipales dans les Outre-mer, en Nouvelle-Calédonie, à La Réunion, Mayotte, la Martinique, la Guadeloupe et en Polynésie. Qui sont les nouveaux maires et quelles sont les surprises du scrutin ?
Quels sont les résultats dans les Outre-mer des élections municipales lors de ce second tour, dimanche 28 juin ? Nous vous proposons de découvrir pour chaque territoire une synthèse des résultats. La Nouvelle-Calédonie, compte tenu du décalage horaire, était le premier territoire à voter. 
 

Nouvelle-Calédonie

Le second tour des élections municipales en Nouvelle-Calédonie est notamment marqué par la première victoire d'une femme dans les îles Loyauté. La liste menée par Maryline Silewani (UC-FLNKS) est arrivée en tête avec 50,5% à Maré. 
MARÉ DÉFINITIF
Autres résultats marquants, les victoires de Nicolas Metzdorf à La Foa, Gilbert Tyuienon vainqueur à Canala, Eddie Lecourieux au Mont-Dore, Thierry Gowecee à Koné, Maurice Tillewa à Ouvéa, Georges Naturel à Dumbéa, Alcide Ponga à Kouaoua, Willy Gatuhau à Païta, Bernard Ouillate à Hienghène, Henriette Hmae-Tidjine à Poum. Jean-Patrick Toura à Thio. Paul Néaoutyine rempile pour un 6ème mandat à Poindimié.En Nouvelle-Calédonie, la participation définitive s'élève à 57,7% pour ce second tour. La mobilisation a été plus forte que la moyenne nationale. Retrouvez l'ensemble des résultats par ici avec NC la 1ère ou en cliquant sur la commune de votre choix dans la carte interactive ci-dessous :
 


La Réunion

A La Réunion, 17 communes votaient lors de ce second tour. Ces municipales 2020 sont marquées dans l'île par une féminisation des mairies. Quatre femmes sont élues ce soir. Jusqu'à aujourd'hui, dans toute l'histoire politique de l'île, seules trois femmes avaient été élues maires. 

Ericka Bareigts est élue à Saint-Denis avec 58,7 % face à Didier Robert. L'ancienne ministre socialiste des Outre-mer devient maire de la plus grande commune des Outre-mer.
Résultats St Denis
©FTV

A Saint-Paul, la députée Huguette Bello obtient 61,8% au second tour, face à Alain Bénard.
Résultats St Paul
©FTV

Au Tampon, l'inamovible André Thien-ah-Koon est réélu avec 64,6%. A Saint-Louis, les deux rivaux de toujours, Cyrille Hamilcaro et Claude Hoarau sont battus par Juliana M'Doihoma. A Sainte-Marie, le maire sortant Richard Nirlo est réélu avec 59,5%. A La Possession, la maire sortante Vanessa Miranville est largement réélue avec 64,75%. A Saint-André, victoire de Joé Bédier qui devance Jean-Marie Virapoullé. A Saint-Benoît, Patrice Selly est élu, succédant ainsi à Jean-Claude Fruteau qui ne se représentait pas. A Sainte-Suzanne, réelection de Maurice Gironcel. Surprise à Bras-Panon où Jeannick Atchapa détrone le maire sortant Daniel Gonthier. A la Plaine des Palmistes, élection de Johnny payet. A Sainte-Rose, Michel Vergoz est réélu. A Trois-Bassins, le maire sortant Daniel Pausé est réélu. A l'Etang-Salé, le scrutin est extrèmement serré avec une seule voix d'écart entre le maire sortant, Jean-Claude Lacouture et son adversaire Mathieu Hoarau. Le maire sortant l'emporte avec 4098 voix contre 4097 à Mathieu Hoarau. Les partisans de Mathieu Hoarau dénoncent des irrégularités lors du scrutin. Aux Avirons, Eric Ferrère est élu.

Retrouvez les résultats pour chaque commune en cliquant par ici avec Réunion la 1ère. Retrouvez la carte interactive des résultats. Cliquez sur la commune de votre choix :


Mayotte

Les électeurs de 16 des 17 communes mahoraises étaient appelés aux urnes ce dimanche, pour un scrutin marqué par la propagation toujours active du Covid-19, l'archipel étant toujours classé en alerte orange. Mais malgré la crise sanitaire, la participation a été très forte : 73,09% à 19h, contre 69,65% au terme du premier tour. Participation également largement supérieure à celle du second tour de 2014 (57,18%). 

Une surprise d'abord avec Mamoudzou qui bascule dans le giron LR. Et deux grands enseignements :
• la défaite des femmes : il n'y aura aucune femme maire pour cette nouvelle mandature (contre deux lors de la précédente). 
• la défaite du parti présidentiel, LREM. 

 
Résultats municipales Mamoudzou

Résultats surprise à Mamoudzou, chef-lieu du département, qui bascule du côté des Républicains : Ambdilwahedou Soumaila (LR), 38 ans, bat le maire sortant, Mohamed Majani (LREM). Saïd Ibrahima (LR) rempile à M’tsangamouji (50, 26%). Laïthidine Ben Saïd est élu à Mtsamboro (35,1%). A Chiconi, le maire sortant Mohamadi Madi Ousseni (LR) est réélu, alors qu'il n’était arrivé que deuxième au terme du premier tour en mars. Il affrontait deux femmes au second tour. A Koungou, où était organisée l’une des deux quadrangulaires du département, le maire sortant Hassani Saindou Bamcolo est réélu (38,8%). A Dembeni où se jouait l'une des sept triangulaires, Moudjibou Saïdi est élu maire (42%). Houssamoudine Abdallah, 38 ans, l’emporte à Sada, il était soutenu au 2nd tour par LR et le MDM.

► Les candidats du MDM (Mouvement pour le Développement de Mayotte)
Sur les 13 têtes de liste, au moins quatre sont élues maires. Tsingoni, sur la côte ouest, voit la réélection de son maire sortant Bacar Mohamed (LR) devant Ambdoulhanyou Ibrahima et l’ancien maire Ibrahim Boinahery, tous deux candidats centristes du MDM mais adversaires lors de ce second tour. Le rapport de force est inversé à Ouangani, seule commune de Mayotte qui n’ait pas d’accès direct à la mer : Youssouf Ambdi, lui aussi tête de liste MDM, est élu maire devant le candidat LR, Papa Ahmed Combo. A Acoua dans le nord ouest de l'île, Marib Hanaffi (MDM) l’emporte (52,66%). Il déloge ainsi le maire sortant socialiste Ahmed Darouechi. Même tendance à Bandrélé où le maire sortant Ali Moussa Moussa Ben du MDM, devance la candidate LR Zamimou Ahamadi. Autre candidat du MDM élu : Madi Madi Souf à Pamandzi, 66 ans et tête de liste la plus âgée de ce second tour à Mayotte, avec 38,3%.
Résultats Pamandzi
©FTV

► Défaite de candidats du parti présidentiel
Le maire sortant de Mamoudzou, Mohamed Majani (LREM), a été battu. Harouna Colo, candidat investi par LREM à Mtsamboro, n’arrive qu’en troisième position. Autre candidate LREM battue : Roukia Lahadji, la maire sortante de Chirongui, battue par Andhanouni Saïd (LR). 

► Quelques tensions à Bouéni
Mouslim Abdourahaman, maire sortant, est réélu à Bouéni où quelques tensions ont émaillé la journée. Policiers et gendarmes y ont déployé un dispositif de sécurité pour y éviter d’éventuels débordements. En cause selon les sympathisants d’Ousseni Mirhane (Liste Mouvement du renouveau du grand sud) adversaire du maire élu, des procurations "cachées" ont expliqué les journalistes de Mayotte la 1ère présents sur place.
Résultats Boueni
©FTV

Ce 28 juin, les Mahorais pouvaient voter jusqu’à 20h au lieu de 18h habituellement, les autorités espérant éviter ainsi la cohue dans les bureaux de vote. Mais les électeurs semblent avoir gardé leurs habitudes : les deux dernières heures ont vu passer peu de votants alors que certains ont dû faire la queue pendant 1h voire 1h30 plus tôt dans la journée.

Cliquez sur la carte interactive ci-dessous pour retrouver les résultats de la commune qui vous intéresse :


 

Martinique

En Martinique, le second tour ne concernait que sept communes. Au Marigot, Joseph Péraste conserve son siège de maire. A Saint-Joseph, Yan Monplaisir est élu maire, selon des résultats provisoires. Au Marin, José Mirande succède à Rodolphe Désiré qui ne se représentait pas après six mandats consécutifs. A Rivière-Pilote, le maire sortant Raymond Théodose est battu de huit voix par Jean-François Beaunol.
résultats Rivière Pilote 2nd tour municipales
©FTV

A Ducos, victoire d'Aurélie Nella, âgée de 35 ans. 
Partiel Ducos
©FTV
Au François, Samuel Tavernier est élu maire. Au Diamant, Hugues Toussay est également élu.

Retrouvez par ici l'ensemble des résultats avec Martinique la 1ère. Sur la carte interactive ci-dessous, cliquez sur la commune qui vous intéresse :



 

Guadeloupe

Les électeurs de 20 des 32 communes de Guadeloupe étaient de nouveau appelés aux urnes pour ce second tour. 11 maires sortants avaient été réélus au 1er tour, seul un nouveau s’était imposé. Le second tour est marqué par un grand renouvellement, avec la défaite de plusieurs grandes figures politiques de la Guadeloupe

Ci-dessous, vous pouvez voir ou revoir la soirée électorale de Guadeloupe la 1ère :
► Beaucoup de sortants battus
Tout d'abord, un grand renouvellement à Pointe-à-Pitre Harry Durimel évince Jacques Bangou, maire de 2008 à 2019. Il avait démissionné l’an dernier alors qu’il était menacé de révocation. Ancien leader de Caraïbes Ecologie les Verts, Harry Durimel, candidat de la gauche comme Jacques Bangou, était soutenu par les écologistes.

Deuxième renversement : la défaite de Marie-Luce Penchard à Basse-Terre. Elle cède son siège de maire au socialiste André Attalah
Résultats municipales Basse-Terre

Renversement aussi à Capesterre-Belle-Eau, Joël Beaugendre - maire en place depuis près d'un quart de siècle et qui convoitait son 5e mandat - est nettement battu par Jean-Philippe Courtois.
Résultats municipales Capesterre Belle Eau Guadeloupe

Claude Edmond est élu à Gourbeyre. Il met un terme à l’hégémonie de Luc Ademar, maire depuis 1995. A Saint-François, Bernard Pancrel, conseiller régional, chipe le fauteuil de maire à Laurent Bernier. Betty Besry, elle, perd son siège à Capesterre-de-Marie-Galante face au nouvel élu Jean-Claude Maes (GUSR - Guadeloupe Unie Solidaire et Responsable). Le socialiste Jules Otto est le nouveau maire de Vieux-Habitants ; il met un terme au mandat d’Aramis Arbau élu en 2014. A Vieux-Fort, à la pointe sud de Basse-Terre, Héric André bat le maire sortant Emile Plantier. Terre-de-Bas dans l’archipel des Saintes voit l’élection d’une femme : Rolande Nadille-Vala. Un duel de gauche puisque l’ancienne première adjointe au maire, Emmanuel Duval, avait démissionné pour l’affronter et finalement le battre. A Terre-de-Haut, victoire d’Hilaire Brudey (PS), face au maire sortant, Louly Bonbon. Même sentence pour le maire sortant de Port-Louis, Victor Arthein, battu par Jean-Marie Hubert. Dans la seule quadrangulaire de l'île papillon, l'ancien conseiller régional Cédric Cornet l'emporte haut la main au Gosier (49,97%). Il bat le candidat de la majorité sortante, l'adjoint au maire sortant Jean-Claude Christophe. Bataille de la gauche serrée à Morne-à-l'Eau : Jean bardail l’emporte (37,77%), alors que le maire sortant, Philipson Francfort, n’arrive qu’en troisième position.

Loïc Tonton est le nouveau maire de l’île de La Désirade. A Saint-Louis à Marie Galante, François Navis est élu maire. Camille Pelage, vice-président du conseil régional et investi par GUSR , et Liliane Passé-Coutrin, soutenue par le PS, sont battus.
Résultats municipales Saint-Louis Marie-Galante

► Une poignées sortants confirmés au second tour
Certaines des "femmes sortantes" s’accrochent. La maire de Baillif, Marie-Yveline Ponchateau, est réélue. A Deshaies, dans un duel de la gauche, c’est la candidate Jeanny Marc qui conserve son fauteuil. La socialiste Claudine Bajazet est réélue à Sainte-Rose. De la même manière, Edouard Delta garde son siège à Anse-Bertrand. Christian Baptiste est réélu à Sainte-Anne

Cliquez ici pour avoir accès à tous les résultats sur Guadeloupe la 1ère. Retrouvez ci-dessous la carte interactive des résultats. Cliquez sur la commune de votre choix :


Polynésie

Le dépouillement est en terminé en Polynésie. La participation au second tour a été forte avec 66,6% de votants. A Papeete, le maire sortant Michel Buillard est réélu de justesse. Il est maire de la commune depuis 1995.
résultats papeete
©FTV

A Mahina, Damas Teuira est également réélu. A Uturoa, élection de Matahi Brotherson. A Maupiti, réelection de Woullingston Raufauore. A Huahine, Marcel Lisan est élu. A Taha, Patricia Amaru décroche la victoire. A Arue, le maire sortant Philip Schyle est battu par Teuta Iriti

Tous les résultats sont consultables par ici avec le direct numérique de Polynésie la 1ère.
Pas de second tour dans trois territoires d'Outre-mer
Trois territoires d'Outre-mer ne votent pas lors de ce second tour des élections municipales: En Guyane, en raison de la forte épidémie de coronavirus, le gouvernement a décidé de reporter le second tour sine die. A Saint-Pierre et Miquelon, si le maire de Saint-Pierre a été élu dès le 1er tour, à Miquelon, faute de candidat, il n'y a pas de scrutin. Enfin, Wallis et Futuna ne vote pas aux élections municipales : le territoire n'a pas de mairie.