MUSIQUE. Dédé Saint-Prix fait le pari de chanter "Syracuse" d'Henri Salvador en créole et sur un rythme bèlè pitché

musique
La "Cover" de Dédé Saint-Prix l'a empêché de dormir quelques nuits. L'adaptation du tube d'Henri Salvador sur un rythme antillais n'a pas été simple. Le célèbre flûtiste, auteur, compositeur et interprète martiniquais a relevé le défi et revisité "Syracuse" à sa façon.

Depuis des décennies, Dédé Saint-Prix popularise les rythmes traditionnels martiniquais, comme le chouval bwa et le bèlè, bien au-delà des frontières caribéennes. Il n'a de cesse de renouveler et d'enrichir ces musiques qui ont accompagné son enfance et font partie intégrante de la culture créole.

Le Cover Music de Dédé Saint-Prix est enregistré à La Savane des Esclaves aux Trois-Îlets, en Martinique. Pour le musicien, cet endroit est empli de symboles :

Ce lieu représente mes ancêtres, mon africanité, la traite négrière, les esclaves. Tout ce que j'ai connu lorsque j'étais petit : la terre battue, les toits, les palissades. C'est un lieu historique, mythique, incontournable en Martinique. Parce que cette Martinique-là, n'existe plus.

Dédé Saint-Prix

 

Dédé Saint-Prix et les musiciens qui l'accompagnent de leurs instruments traditionnels, ré-interprètent en acoustique deux titres  :

  • Syracuse reprise d’Henri Salvador (Bernard Dimey - Henri Salvador) 
  • Égalité à dé vites (Dédé Saint-Prix) 

Dédé Saint-Prix au chant et à la flûte est accompagné par Annick Dantin au tambour, Janine Milôme au ti bwa et Jean-Louis Nguyen à l'harmonica.

Réalisation François Clarou et Benjamin Morel  
Production Artibella
Durée 14 min - 2021