Natation : le Guyanais Mehdy Metella impressionne et s'invite à Tokyo sur 100 m papillon

natation
Mehdy Metella
Mehdy Metella est devenu champion de France du 100 m papillon dimanche 20 juin 2021 à Chartres. ©KEMPINAIRE Stéphane / KMSP / KMSP via AFP

Mehdy Metella, qui n'avait pas passé le cut olympique sur 100 m plus tôt dans la semaine, a obtenu haut la main sa qualification pour les Jeux de Tokyo sur 100 m papillon, en nageant à deux centièmes de son record de France aux Championnats de France, dimanche à Chartres.

À 28 ans, Mehdy Metella s'est imposé en 50 sec 87, alors qu'un minimum de 51 sec 96 demandées était demandé par l'encadrement bleu. En séries déjà, il était passé largement sous le critère chronométrique fixé en finale en les dominant en 51 sec 18. Pour le sprinter guyanais, opéré de l'épaule gauche en janvier 2020 mais à la recherche de sa meilleure forme depuis, c'est une soudaine embellie. Sur 100 m vendredi, il n'avait pris que la quatrième place de la finale, en 48 sec 83, insuffisant pour se faire une place à Tokyo sur la course reine (48.57 demandées).

Direction Tokyo

Encore loin du compte il y a deux jours sur 100 m (4e en 48.93 pour 48.57 demandées), Mehdy Metella, au ralenti depuis une opération de l'épaule gauche il y a un an et demi, a connu une soudaine embellie sur 100 m papillon. De quoi s'inviter haut la main à Tokyo. Le Guyanais de 28 ans s'est imposé en 50 sec 87 (pour 51.96 demandées), un chrono du niveau d'une finale mondiale, et à deux centièmes seulement de son record de France datant du printemps 2019. En séries matinales déjà, il avait impressionné en bouclant son aller-retour en 51 sec 18. Et dire qu'il y a un mois, aux Championnats d'Europe à Budapest, Metella n'avait même pas passé le cap des séries (52.31, 19e chrono).

 

"J'ai réussi mon pari, commente le médaillé de bronze mondial 2017 du 100 m, qui, maintenant qu'il a obtenu sa qualification individuelle, pourrait encore le nager en épreuve complémentaire à Tokyo. J'ai dit à Flo (Manaudou) que c'était la pire année de ma carrière. C'était le bordel dans ma vie privée, à la piscine, c'était n'importe quoi. Et il m'a dit: +T'arrives toujours à t'en sortir+." "Il a eu une année en dents de scie, ça a vraiment été des hauts et des bas", racontait Arnaud Rondan, un des entraîneurs marseillais, à Budapest. Mais "on ne sait jamais avec lui, on n'est pas à l'abri d'une surprise". Mehdy Metella, quinzième et dernier qualifié olympique en individuel, l'a prouvé une fois de plus.

Metella est le quinzième et dernier nageur français qualifié en individuel pour les Jeux Olympiques de Tokyo qui se tiennent du 23 juillet au 8 août. La finale du 100 m. papillon est prévue le 31 juillet pour les hommes.