Nicolas Vermorel : Le poisson polynésien dans les bassins marseillais

natation
Nicolas Vermorel
Nicolas Vermorel Au Cercle des Nageurs de Marseille ©Mohamed Errami

A seulement 21 ans, Nicolas Vermorel s'est parfaitement intégré à l'élite du Cercle des Nageurs de Marseille. A ses côtés Florent Manaudou, le Guyanais Mehdy Metella ou encore les Calédoniens et Martiniquais Emmanuel Limozin et Julien Bérol.

Comme un poisson dans l’eau, le nageur polynésien Nicolas Vermorel s’entraîne dans les bassins du Cercle des Nageurs de Marseille. Nicolas retrouve ici la même mentalité qu’à Tahiti : "les gens ne se prennent vraiment pas la tête, c’est convivial, on est tous ensemble dans l’entraide et la solidarité".

Un champion parmi les champions

En club, Nicolas Vermorel a déjà un beau palmarès derrière lui. Le champion polynésien a validé en trois ans et demi plusieurs finales, se classant ainsi dans les huit meilleurs français de sa catégorie. Au total, le Tahitien comptabilise dix participations aux championnats de France, quatre médailles dont une en argent sur 50 mètres papillon et une médaille de bronze décrochée en octobre 2020.

À ses côtés en club, de grands noms de la natation française comme Florent Manaudou ou le Guyanais Mehdy Metella, respectivement champion olympique aux Jeux de Londres et vice-champion olympique aux Jeux de Rio. "Les nageurs connus je ne les voyais qu’à la télé, aujourd’hui je nage avec eux, ça m’arrive de les battre des fois à l’entraînement c’est quand même incroyable !" confie-il. Pour le nageur Florent Manaudou : "la vrai force de Nicolas c’est sa coulée et ses ondulations au départ et après les virages".

Son frère cadet a arrêté le haut niveau

Lorsqu’il intègre le Cercle, Nicolas est avec son frère cadet Guillaume, également nageur de haut niveau. Malgré plusieurs trophées, Guillaume décide d’arrêter pour reprendre des études de graphisme à Nice.

Nicolas et Guillaume Vermorel
Nicolas Vermorel et son petit frère Guillaume ©Nicolas Vermorel

Un choix que comprend son frère ainé Nicolas :  "Il travaillait, il se reposait, il faisait de belles choses, le problème c’est que tu as beau tout bien faire, vraiment tout, tu peux ne pas y arriver, c’est ça le sport".

A ses côtés en club, Nicolas Vermorel peut compter sur le Calédonien Emmanuel Limozin et le Martiniquais Julien Bérol. Des coéquipiers à l'entraînement et des amis à l'extérieur. 

Les ultramarins du Cercle
De gauche à droite le Calédonien Emmanuel Limozin, le Tahitien Nicolas Vermorel et le Martiniquais Julien Bérol. ©Mohamed Errami

Un espoir français pour les Jeux de Paris 2024

53 secondes pour nager cent mètres en papillon, c’est le record personnel de Nicolas. Son objectif, baisser son chronomètre d’une seconde et demie pour être dans les seize meilleurs mondiaux. En attendant d’y arriver, le nageur polynésien Nicolas Vermorel représente plus que jamais la relève de la natation française au plus haut niveau.

Regardez ce reportage de Mohamed Errami et Emmanuel Gire :