Noël meurtrier sur les routes de Nouvelle-Calédonie

société province sud
Accident la Coulée deux pick-up route de la Corniche (25 juin 2017)
©NC 1ère / Françoise Tromeur
Quatre personnes ont trouvé la mort durant le week-end de Noël sur les routes de Nouvelle-Calédonie, où l'année 2017 est à nouveau un année noire pour la sécurité routière.
Au cours du week-end de Noël, quatre hommes de moins de 35 ans sont morts sur la route en Nouvelle-Calédonie.
    
Un piéton, qui traversait imprudemment une voie rapide, a été renversé tandis qu'à Canala, village de la côte est, cinq jeunes à bord d'une même voiture ont percuté à vive allure un poteau électrique en acier.Trois sont morts sur le coup, un se trouve entre la vie et la mort à l'hôpital et le cinquième est moins sévèrement touché.     

"Le bilan, avant le week-end du Nouvel An, est de 55 morts pour 2017. On est dans la moyenne haute de Nouvelle-Calédonie", a déclaré à l'AFP Manuel Cellard, vice-président de l'association Prévention routière.     

L'alcool particulièrement en cause

La mortalité routière est proportionnellement quatre fois supérieure en Nouvelle-Calédonie (265.000 hab.) par rapport à la Métropole.    

"L'alcool est en cause dans 80% des accidents. Il y a une partie de la population qui est malade de l'alcool et qui se tue sur les routes", a également indiqué M.Cellard.
   
Le défaut de permis de conduire, en cause dans environ 35% des accidents, le non port de la ceinture de sécurité qui concerne 80% des accidents et la vitesse excessive constituent aussi des facteurs de risque.     

Les élus du Congrès doivent examiner cette semaine un train de mesures pour lutter contre les abus d'alcool, dont une hausse des taxes de 20 à 25%."Elle arrive tard mais c'est une décision politique courageuse", a déclaré M.Cellard.