outre-mer
territoire

Un nouveau directeur général pour la Société Le Nickel (SLN), filiale du groupe Eramet en Nouvelle-Calédonie

industrie
SLN
Usine SLN-Eramet de Doniambo en Nouvelle-Calédonie ©Alain Jeannin
Le groupe métallurgique et minier Eramet, engagé dans la transition énergétique, a annoncé vendredi la nomination de Colin McGibbon comme nouveau directeur général de sa filiale, la Société Le Nickel (SLN) en Nouvelle-Calédonie. 
 
Fondée en 1880, la SLN est le plus ancien opérateur de l'industrie mondiale du nickel. M. McGibbon succède à Bernard Laflamme, qui a fait valoir ses droits à la retraite en février, a précisé le groupe minier et métallurgique français dans un communiqué. Le nouveau directeur général aura notamment la charge de "poursuivre la mise en oeuvre du plan de sauvetage de la SLN qui permettra à l'entreprise de retrouver le chemin de la rentabilité", a indiqué Eramet. Sa présidente, Cristel Bories, doit s'exprimer mercredi prochain, aprés la présentation des résultats annuels 2019 du groupe métallurgique et minier français. Il y sera question de la SLN.

Colin McGibbon était auparavant en charge des opérations de la compagnie minière et de l'usine hydro métallurgique Ambatovy Nickel à Madagascar, après avoir exercé des responsabilités chez Rio Tinto en Australie et Tata Steel au Royaume-Uni.
 
NICKEL
©ERAMET

Contexte difficile
La situation financière des trois usines calédonienne de nickel s’est dégradée fin 2019, dans un contexte de forte baisse des cours mondiaux du nickel. La crise du coronavirus en Chine a fortement ralenti la demande en acier inoxydable, dont le nickel est le principal ingrédient. Pour ne rien arranger, l’Indonésie, premier producteur mondial, pratique un dumping sur les prix du ferronickel qu’elle exporte, contraignant les autres producteurs mondiaux à vendre leur production sous le cours du métal au LME.