publicité

Nouvelle-Calédonie : quelles sont les attentes à la veille de la visite d'Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron sera demain, jeudi, en Nouvelle-Calédonie. A six mois du référendum d'autodétermination, qu'attendent les habitants de cette visite du président de la République ? NC la 1ère leur a posé la question. 

© DR
© DR
  • La1ere.fr/NC la 1ère
  • Publié le
Le programme de la visite du chef de l'Etat en Nouvelle-Calédonie, du 3 au 5 mai, est chargé. Il est constitué de gestes et de déplacements symboliques mais aussi de discours sur l'avenir du territoire à six mois du référendum d'autodétermination du 4 novembre 2018.

Du côté des symboles, Emmanuel Macron sera le premier chef de l'Etat à se rendre sur l'île d'Ouvéa, 30 ans tout juste après le drame de la grotte qui a ensanglanté l'île, faisant au total 19 morts chez les indépendantistes et six du côté des forces de l'ordre. 

Acte de possession de 1853

Le chef de l'Etat fera samedi 5 mai au centre Tjibaou un autre geste symbolique en remettant au gouvernement collégial calédonien l'acte de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France, qui date de 1853. Le signe, explique l'Elysée, que pour les Calédoniens, l'heure de choisir leur destin est venue.

Emmanuel Macron ira également  la rencontre de la jeunesse au lycée Michel Rocard de Pouembout, en province nord. Et il prononcera samedi, avant de regagner Paris, un discours au théâtre de l'île, à Nouville, dans lequel il devrait évoquer le passé et l'avenir de la Nouvelle-Calédonie. 

Avis partagés

A la veille du début de cette visite présidentielle de trois jours, NC la 1ère est allée demander à quelques Calédoniens, dans les rues de Nouméa, ce qu'ils attendent et espèrent du chef de l'Etat. Les avis sont partagés.  Reportage :
Visite Emmanuel Macron en Nouvelle-Calédonie

 

Et les élus ?

L'un des moments les plus commentés de cette visite présidentielle se déroulera samedi, au centre Tjibaou, avec la remise symbolique de cet acte de 1853 par lequel la France prenait possession de la Nouvelle-Calédonie. Regardez ce qu'en pensent quelques élus calédoniens.

Les non-indépendantistes sont critiques à l'égard de ce geste, tandis que les indépendantistes expliquent qu'ils écouteront avec attention les paroles que prononcera le chef de l'Etat. Réactions recueillies par NC la 1ère :
Réactions recueillies par Alexandre Rosada et Patrick Nicar
Dans l'ordre d'apparition des interviews :
  • Sonia Backès, présidente "Les Républicains calédoniens"
  • Virginie Ruffenach, secrétaire générale "Le Rassemblement LR"
  • Philippe Dunoyer, porte-parole "Calédonie Ensemble" et député 
  • Rock Wamytan, président du groupe "UC-FLNKS et nationalistes" au Congrès
  • Louis Kotra Uregei, président "Parti Travailliste"



1 525 218 929
Une visite à suivre sur NC la 1ère

La visite présidentielle sera à suivre en direct sur NC la 1ère web, télé et radio. Vous pourrez assister en direct à tous les temps forts de cette visite également via les réseaux sociaux de NC la 1ère. Le chef de l'Etat arrive à Nouméa le jeudi 3 mai à 16h, heure de Nouvelle-Calédonie, soit 6h, heure de Paris. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play