publicité

Une nouvelle drogue sévit à la Réunion

Une nouvelle drogue fait son apparition à la Réunion, après s'être implantée à Mayotte : "la chimique". Ce produit de synthèse a des effets dévastateurs.

© Capture d'écran Facebook
© Capture d'écran Facebook
  • Par Camila Giudice
  • Publié le

Sur les images, le jeune homme fume plusieurs bouffées d’un joint avant de s’effondrer, l’air hagard. Partagée ces derniers jours sur les réseaux sociaux, cette vidéo met en scène de jeunes Réunionnais et une nouvelle drogue : "la chimique". Aussi appelée "herbe chamanique", la chimique est une poudre qui se fume, mélangée à du tabac. Appartenant à la famille des "nouveaux produits de synthèse", elle n’est pas classée comme stupéfiant par les autorités. 

Une drogue implantée à Mayotte

La chimique a fait récemment son arrivée à la Réunion, mais cela fait déjà plusieurs années qu’elle est implantée à Mayotte. D’après le docteur Ali Youssouf, du Centre hospitalier de Mayotte, le produit serait arrivé d’Asie sur l’île en 2011, et connaît depuis du succès en particulier chez les hommes jeunes, entre 12 et 30 ans.

Si, selon lui, les consommateurs recherchent un état de bien-être, les effets sont finalement bien différents. Plus puissants que ceux du cannabis, ils laissent les consommateurs hébétés, mais peuvent également être plus dangereux en provoquant des crises de panique, des délires ou encore des attaques cardiaques.

Peu onéreuse

La substance est aussi plus addictive, et rendrait agressif. Le docteur Youssouf pointe du doigt l'augmentation de la délinquance à Mayotte depuis l'arrivée de la chimique sur l'île, passant de 1500 faits de violence en 2013 à 2900 en 2015. 

Une publication de l'Agence de santé publique datant de mai 2017, met en cause les conditions socio-économiques de l'île, très précaires pour les jeunes, pour expliquer le succès de cette drogue peu onéreuse.  1 520 673 390

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play