Mobilisation contre la vie chère, prêt AFD, législatives, requin : l’actu à la 1 du mercredi 18 mai 2022

l'actu du matin
Actu à la 1. 18 mai 2022
L'actu à la 1 du 18 mai 2022 ©NC La 1ère
L’essentiel de l’actualité en Nouvelle-Calédonie avec une opération escargot de camions dans le cadre d’une mobilisation contre la vie chère, le prêt AFD qui attendra, de nouveaux candidats aux législatives et un cadavre de requin découvert à l’Anse Vata.

Mobilisation contre la vie chère

L’arrivée à Nouméa très compliquée ce matin avec des embouteillages que vous veniez de Païta ou du Mont-Dore. Les rouleurs mènent une opération escargot depuis 4 heures ce matin, une lente course vers Nouméa puis un tour vers les baies tout en klaxons. Ils se joignent au mouvement de grogne contre la vie chère lancée par l’association citoyenne de Nouvelle-Calédonie. Une manifestation est organisée en fin de matinée devant le gouvernement. Plusieurs professions devraient rejoindre le mouvement, comme les ambulanciers ou les taxis de Nouméa.
Une mobilisation qui devrait être suivie aussi dans le Nord. Les manifestants ont prévu de se rassembler devant l’hôtel de la province Nord, dans la matinée.
En parallèle, la CSTC-FO annonce une grève générale aujourd’hui dans les secteurs publics et privés, pour interpeller les autorités. 

Le gouvernement veut baisser le prix des carburants

Dans ce contexte de lutte contre la vie chère, le gouvernement lance une série de mesures. Un projet de délibération doit être présenté aujourd’hui en séance du gouvernement avec un objectif, réduire le prix du carburant, une mesure attendue de tous les automobilistes de Nouvelle-Calédonie. Il s’agirait de moduler les taxes sur les produits pétroliers, mesure effective à partir du 1er juin et jusqu’à la fin de l’année.
Selon le gouvernement, une division par deux de ces taxes coûterait 450 millions CFP par mois. Syndicats et patronat mettent en garde contre un risque de pression fiscale en retour.

Pas de prêt AFD pour le moment dans les caisses de la Nouvelle-Calédonie

Ce mardi, les élus du Congrès ont voté une motion préjudicielle pour bloquer le vote du jour pour habiliter le gouvernement à contracter ce prêt de 21 milliards CFP.
Une motion votée par les élus indépendantistes et l’Avenir en Confiance, l’incertitude sur le taux d’emprunt présente un risque trop grand de plomber les finances pour un prêt de 25 ans. Incertitude liée à la forte volatilité des marchés. 
Et après ce vote, les élus du Congrès et candidats aux législatives pour la majorité présidentielle, Philippe Dunoyer et Nicolas Metzdorf ont lancé un appel à Emmanuel Macron.
Ils demandent, dans un communiqué, que des initiatives soient prises au niveau du gouvernement à Paris pour permettre de débloquer la situation.

Les indépendantistes présentent leurs candidats aux législatives

A 4 semaines du 1er tour des élections législatives, la mouvance indépendantiste et nationaliste a présenté ses candidats et suppléants dans la 1ère et seconde circonscription.
Dans la première comprenant Nouméa, les îles Loyauté et l'le des Pins, Wali Wahetra, une ancienne enseignante, élue Palika, originaire de Lifou se présente avec son suppléant Fidel Malalua, originaire de Futuna, 4e vice-président de l’Ustke.
Pour la seconde circonscription comprenant les communes de la Grande Terre hormis Nouméa, c'est le duo Gérard Reignier de l'UC et sa suppléante Marie-Pierre Goyetche du Parti travailliste.

Construire autrement s’engage dans les législatives

L'axe environnemental et la moralisation de la vie politique, deux priorités des candidats aux législatives de Construire Autrement. Michelle Homboé, professeur d'anglais sur la côte Est, sera en lice dans la seconde circonscription avec son suppléant Lénaïc Kerleguer. Elle entend demander plus de transparence sur l'action et l'utilisation des deniers publics des députés. Une charte a été signée en ce sens. De son côté, Joël Kasarhérou, chef d'entreprise et président du mouvement, sera candidat dans la 1ère circonscription avec son suppléant Luen Iopue, qui travaille dans le secteur de la pêche. Ils veulent insister sur l'urgence climatique à l'Assemblée nationale.

Commémoration des guillotinés d’Uvanu

Ce 18 mai est un jour de commémoration à Pouébo. Le 18 mai 1868, dix habitants de la commune étaient guillotinés au lieu-dit Uvanu. Le motif : "avoir défendu leur terre contre la spoliation du gouverneur Guillain", est-il écrit sur la stèle qui leur est dédiée. Ils étaient accusés d’avoir tendu une embuscade au pont de Bwaïva, vers la tribu de Tchambouène. 
Ce mercredi, une journée d’hommage est prévue de 8h à 16h par le comité Uvanu Pweevo.

Coulée de scories à KNS 

La société KNS signalait ce mardi matin un déversement de scories à l'usine Vavouto. Un incident rapidement maîtrisé selon l’industriel qui indique que le volume constaté de scories est limité. A ce stade, aucun dommage structurel ou environnemental n'a été constaté. Aucun bléssé non plus n'est à déplorer.

L’Université s’engage pour la tolérance sexuelle

Ce mardi 17 mai marquait la journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Un évènement relayé cette année pour la première fois par l’UNC sur ses campus de Nouville et Baco. Objectif, sensibiliser les étudiants et encourager le changement dans une société calédonienne où l’homosexualité est loin d’être banalisée.

Païta : enquête en cours pour des violences avec armes sur un pêcheur

Des poursuites judiciaires contre un homme de Païta. Il est soupçonné d’avoir frappé d’un coup de sabre d’abattis un pêcheur dans le secteur de Gadji proche d’un hôtel-restaurant. L'homme a été placé en garde à vue lundi.
Il aura également fait usage d’une arme à feu de type gomme-cogne selon le parquet. Ce dernier annonce que la garde à vue de cet homme a été levée en attendant des investigations supplémentaires.

Un cadavre de requin trouvé à l’Anse Vata

Une découverte pas comme les autres pour ce groupe d’adolescents sur la plage de l’Anse Vata à Nouméa. Ils ont découvert hier un cadavre de requin de plus de deux mètres de long avec des larges traces de morsures.
Après avoir prévenu pompiers et policiers, le groupe a sorti de l’eau la carcasse encore en très bon état pour éviter d’attirer d’autres prédateurs.

Antoine Kombouaré en Côte d’Ivoire ?

Peut-être un avenir international pour Antoine Kombouaré. Selon les informations du journal l’Équipe, le coach du FC Nantes est courtisé par la fédération ivoirienne. Antoine Kombouaré est sous contrat avec les Canaris jusqu’en 2023, mais il a laissé planer le doute sur son avenir après la finale de la Coupe de France remportée contre l’OGC Nice il y a dix jours.