Ouragan Maria : deux morts en Guadeloupe, "rien d'alarmant" à Saint-Martin

cyclones
Le Gosier, en Guadeloupe.
Le Gosier, en Guadeloupe. ©CITIZENSIDE / Gilles Morel / Citizenside
La ministre des Outre-mer annonce ce mercredi que l'ouragan Maria a fait deux morts en Guadeloupe. Annick Girardin indique  qu'il n'y avait "à ce stade, rien d'alarmant" à Saint-Martin, alors que l'ouragan Maria s'éloigne des côtes de l'île déjà ravagée il y a deux semaines par Irma.
La ministre des Outre-mer Annick Girardin a indiqué mercredi matin qu'il n'y avait "à ce stade, rien d'alarmant" à Saint-Martin, alors que l'ouragan Maria s'éloigne des côtes de l'île déjà ravagée il y a deux semaines par Irma.
 

Deux morts en Guadeloupe

"Je viens juste d'avoir un échange avec la préfète de Saint-Martin, le cyclone passe à peu près à 100-150 km", des côtes, a-t-elle expliqué à franceinfo. Il y a "des vents forts, de la pluie, mais à ce stade rien d'alarmant, même si on sait que c'est un territoire fragilisé, donc je reste prudente", a ajouté la ministre, arrivée mardi soir en Guadeloupe, où Maria a fait au moins deux morts et deux disparus.

Outre une personne, qui "n'a pas respecté les consignes de confinement" et a été tuée par la chute d'un arbre, une autre personne est "tombée en bord de mer". Deux autres sont portées disparues à la suite du "naufrage d'un bateau au large de la Désirade".
 

Maria s'éloigne de Saint-Martin

L'ouragan Irma avait de son côté fait 11 morts et des centaines de millions d'euros de dégâts à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, placées mardi en vigilance maximale violette, synonyme de confinement total, à l'approche de Maria. Selon le dernier bulletin de Météo-France mardi soir (heure locale), "Maria n'est plus en trajectoire de rapprochement, mais en trajectoire d'éloignement" des deux îles du Nord.

 

Reprise du pont aérien

Annick Girardin a précisé par ailleurs que "la piste" de l'aéroport de Pointe-à-Pitre était "rouverte". "Les activités vont reprendre" notamment le pont aérien et maritime mis en place depuis la Guadeloupe pour apporter secours et matériels à Saint-Martin. "Il n'y pas de remise en cause du hub logistique à partir de la Guadeloupe", a-t-elle assuré.
 
En Guadeloupe, "pour l'instant les écoles sont fermées, les activités n'ont pas lieu, ça va reprendre tranquillement son rythme", a-t-elle précisé. L'île était toujours mercredi matin en vigilance grise post-ouragan, qui limite les déplacements.
 

Les Saintes, la Désirade, Marie-Galante

"On peut penser que dans les deux ou trois jours qui viennent, les choses seront rentrées dans l'ordre en Guadeloupe", a ajouté la ministre. "Il y a deux décès liés au cyclone" Maria, a-t-elle confirmé, restant "prudente" sur le bilan. "On attend des nouvelles plus précises des Saintes, de la Désirade, de Marie-Galante", trois îles au sud de la Guadeloupe, particulièrement touchées par l'ouragan de catégorie maximale 5.
 
Enfin la ministre a indiqué que l'Etat français allait également se mobiliser pour la Dominique, petite île indépendante anglophone entre la Martinique et la Guadeloupe, qui "semble être très touchée, ravagée même au vu des photos qui ont été prises par les Pumas qui ont fait des reconnaissances" mardi. "La France est mobilisée sur ses territoires, mais la France sera mobilisée pour ses voisins", a-t-elle assuré.