Pascal Danaë : "J’ai pris en pleine tête l’absurdité et l’atrocité du système esclavagiste" #MaParole

portraits
#MaParole Pascal Danae
Pascal Danae ©Bruno Dessommes
En ce 10 mai, Pascal Danaë, chanteur et guitariste du groupe Delgres, raconte dans quelles circonstances il a reçu la lettre d’affranchissement de son ancêtre, Louise Danaë. Un choc. De son enfance à Argenteuil à la fondation de Delgres, le musicien revient sur son parcours dans #MaParole.

Il est le sixième d’une fratrie. Le seul à ne pas être né en Guadeloupe. Le seul à qui les parents ne parlaient pas en créole à la maison. Et le seul qui désormais chante et compose des chansons en créole. Comme quoi…

#1 La scie musicale


"Je suis le fruit des retrouvailles", s’amuse à dire Pascal Danaë. Son père était venu le premier de Guadeloupe, avec sa fille aînée à Argenteuil, dans le Val d’Oise. Deux ans après, toute la famille a débarqué. La mère et ses quatre enfants. Pascal est né neuf mois plus tard en région parisienne, en 1963. "Mes parents ne sont pas venus avec le Bumidom", explique le chanteur de Delgres. "Ils sont arrivés en France et ne sont jamais repartis. Je ne sais pas ce qui s’est passé là-bas".


À Argenteuil, Pascal Danaë se souvient d’une enfance très joyeuse. Son père était violoniste amateur, il chantait et parfois, il sortait la scie musicale. A la maison, on écoutait James Brown, Aretha Franklin, de la biguine, de la pop anglaise, de la musique africaine et du kompa haïtien. Pas meilleure école pour devenir musicien.  Les sœurs chantaient et répétaient leurs chorégraphies à la maison, car elles animaient des bals dans les années 70.

Mais pas de retour en Guadeloupe à l’horizon, même pas pour les vacances. Les parents n’avaient pas droit aux congés bonifiés. "Moi, j’ai vécu une espèce de Guadeloupe fantasmée à travers leurs récits de jeunesse", raconte Pascal Danaë.  Alors les vacances, on les passait sur la côte d’Azur parfois. Le musicien se souvient d’un mois d’août pendant lequel "il s’ennuyait comme un rat mort". Heureusement, l’ami de sa sœur a eu la bonne idée de lui passer une guitare. Et en plus, il lui a présenté Pierre Fanen, le guitariste d’Eddy Mitchell, qui est devenu son professeur et son mentor.


A 18 ans, Pascal Danaë se voyait bien musicien, mais il n’osait pas. Alors il a décidé de suivre des études de musicologie à l’université de Paris VIII-Saint-Denis afin de devenir prof de musique.

#2 La dobro


En Mayenne, Pascal Danaë a mené une carrière de prof très investi. En même temps, il jouait dans "un groupe de dingues" avec Richard Bona et se produisait avec eux dans des clubs à Paris. Et puis en 1997, grâce à Manu Katché, célèbre batteur, il a décidé de s’installer à Londres. C’était une période faste avec plein de collaborations à droite et à gauche. Pascal Danaë a joué avec Peter Gabriel, Youssou N’Dour, Gilberto Gil, Souad Massi ou encore Laurent Voulzy. C’est d’ailleurs pendant la tournée de Laurent Voulzy (album Avril) que Pascal Danaë s’est dit qu’il était temps de rentrer en France.

En 2003, il a fait la première d’Aston Villa à l’Olympia. Lui tout seul et sa guitare. Et puis à force de rencontres, il a créé le groupe Rivière noire avec un Brésilien, Orlando Morais et un ingénieur du son de génie Jean Lamoot. En très peu de temps, ils ont composé et enregistré ensemble 14 titres dans les studios de Salif Keïta à Bamako. En 2015, ils ont remporté la Victoire de la musique dans la catégorie Musiques du monde.


En 2010, Pascal Danaë a tout lâché pour suivre sa compagne à Amsterdam. Il avait bien sûr des contrats par-ci par-là. Mais il sortait d’une année un peu stérile, à composer un album qui n’a jamais vu le jour. La déprime. C’est à ce moment-là qu’il s’est plongé dans la collection de documentaires produite par Martin Scorsese sur le blues. Une révélation. Un jour, dans une boutique avec sa femme, il a testé une dobro orange, une guitare à résonateur très appréciée des bluesmen. Le temps passe. Et le jour de son anniversaire, il a reçu en cadeau… La dobro !

#3 Louise Danaë


Cette guitare a révolutionné sa vie. Il s’est mis à composer et à chanter en créole. Et tout lui est revenu en mémoire dont ce fameux jour, quand il avait 35 ans, où il a reçu des mains de l’une de ses tantes, la lettre d’affranchissement de son ancêtre Louise Danaë. Elle avait 27 ans, quatre enfants, et n’avait connu que l'esclavage. Ulysse, son petit dernier d’un an dont le nom figurait sur le document, est l’arrière-grand-père de Pascal Danaë. C’est alors qu’il s’est pris en pleine tête "toute l’atrocité et l’absurdité du système esclavagiste". C’était son premier voyage en Guadeloupe.


Quelques années plus tard, il a replongé dans ce passé et il s’est dit qu’il aimerait bien donner le nom de Delgres au groupe de blues créole qu’il venait de créer. Ses deux compagnons de route, le batteur Baptiste Brondy et le joueur de soubassophone Rafgee l’ont poussé dans cette direction. Le groupe rend donc hommage à "un héros méconnu de la Guadeloupe qui a préféré se faire exploser avec ses compagnons plutôt que de se rendre", explique-t-il. C’était en 1802, date à laquelle Napoléon avait décidé de rétablir l’esclavage en Guadeloupe et en Guyane.


"J’avais un besoin très fort de retrouver ma dignité. J’ai pensé à ce héros dont mon père m’avait parlé". En fait "il m’a sauvé Louis Delgrès", avoue Pascal Danaë dont l’ancêtre porte curieusement les mêmes initiales que son héros. En 2018, le groupe a joué pour la première fois en Guadeloupe. Le chanteur était un peu anxieux de se présenter sur place avec ce nom, Delgres, mais le concert s’est déroulé dans une ambiance au-delà de ses espérances. Par la suite, Delgres a fait une tournée mondiale, sans aucune pause. La pandémie a calmé les troupes. "Au début, c’était génial, avoue Pascal Danaë, mais après ça devenait compliqué de ne plus faire de scène". Le chanteur au béret rêve de retourner en Louisiane où il a déjà joué. Il s’est mis avec Delgres à composer de la musique de film. Ils ont ainsi écrit la musique de Rascals, le long-métrage de Jimmy Laporal qui sortira en novembre 2022.

Delgres
Les membres du groupe "Delgres" (de gauche à droite) : Baptiste Brondy, Pascal Danae et Rafgee. ©STEPHANE DE SAKUTIN/AFP

Tous les anciens numéros de #MaParole sont désormais téléchargeables sur les plateformes de podcasts suivantes : Apple Podcasts, Spotify, Castbox, Podcast Addict, Sybel, Amazon Music et RadioPlayer France.

♦♦ Pascal Danaë en 5 dates ♦♦♦

28 mai 1802

Suicide de Delgrès avec 300 irréductibles

 ► 1963

Naissance à Argenteuil

2003

Première d’Aston Villa à l’Olympia

2015

Victoire de la musique avec le groupe Rivière noire

31 août 2018

Sortie du premier album de Delgres Mo Jodi