Pillages à Saint-Martin : envoi de deux escadrons de gendarmes mobiles supplémentaires et d'un détachement militaire

cyclones
Scène de pillage à Saint Martin
©MARTIN BUREAU / AFP
le ministère de l'Intérieur vient d'annoncer l'envoi de renforts pour les forces de sécurité déployées sur les deux îles frappées par le cyclone Irma. Une réponse à l'insécurité et aux pillages dénoncés par les rescapés du cyclone. 
Depuis le passage du cyclone Irma qui a causé d'énormes dégâts sur Saint-Martin et Saint-Barth, un nouveau fléau frappe particulièrement à Saint-Martin : la multiplication des pillages et exactions. Les rescapés décrivent des scènes très violentes et une réelle insécurité.

Face à cette nouvelle menace, le gouvernement vient d'annoncer l'envoi de deux escadrons de gendarmerie mobile, soit 150 militaires de la gendarmerie en renfort. Un détachement militaire va également être déployé sur place. Le gouvernement annonce également d'autres mesures dans le communiqué ci-dessous.