publicité

Place de la République à Paris, les Guyanais restent "mobilisés" et "déterminés"

Trois mois après la signature de l'accord de Guyane du 21 avril 2017, des associations guyanaises se sont mobilisées à Paris lors d'une journée "Guyane égalité réelle". L'objectif : faire le point sur les avancées des engagements de l'Etat.

Plusieurs associations guyanaises se sont mobilisées à Paris samedi 15 juillet © TDB
© TDB Plusieurs associations guyanaises se sont mobilisées à Paris samedi 15 juillet
  • Par Thomas-Diego Badia
  • Publié le , mis à jour le
Sous un soleil de plomb, une quarantaine de Guyanais se sont réunis place de la République. Un rassemblement "Guyane égalité réelle" prévu de longue date par Yvane Goua,
secrétaire adjointe des 500 frères et secrétaire de Trop Violans. L'objectif : "faire le point sur les avancées des engagements de l'Etat".

Lors de la première réunion du comité de suivi de l'Accord de Guyane à Paris mardi 11 juillet, Annick Girardin, la ministre de l'Outre-mer a annoncé que 60 % des engagements pris par l'Etat avaient été mis en oeuvre. "Ce n'est pas si mal mais ce n'était pas l'objectif. Il y a toujours les 2,1 milliards, ils sont actés, la Guyane en a besoin mais on ne sait pas ce qu'il en est", regrette-t-elle. 

Revivez le Facebook live de La1ere.fr


A ses côtés, Olivier Goudet. Le président de l'association Trop Violans, un des leaders du mouvement social est venu spécialement de Guyane pour l'occasion. "Le simple fait d'être ici, c'est une réussite", se félicite-t-il. "Même si ce sont les vacances, c'est important de continuer la lutte". Après la 1ère réunion du comité national de suivi sur l'accord de Guyane ce mardi, il veut maintenir la pression sur le gouvernement pour qu'il débloque les 2,1 milliards d'euros supplémentaires. "Ca n'a pas encore été abordé", explique-t-il.

Autre soutien de poids, Sylviane Cedia. Pour la célèbre chanteuse cayenne, "les Guyanais doivent restés unis et solidaires".

Lors de différentes prises de parole, plusieurs thèmes ont été abordés : santé, CTG, éducation, économie, justice et société, infrastructures et transports. Ces interventions ont été ponctuées de concerts d'artistes guyanais.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play