publicité

Un plan de relance économique à Saint-Martin

Le président de la Collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs, a dévoilé lundi les grandes lignes de son plan de relance économique après le passage dévastateur de l'ouragan Irma, qu'il a intitulé "le plan Phoenix".

Le président de la Collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs © Helene Valenzuela / AFP
© Helene Valenzuela / AFP Le président de la Collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs
  • La1ère (avec AFP)
  • Publié le
Sa première mesure porte sur l'exonération de la taxe foncière. Des dispositifs simplifiés seront appliqués pour la reconstruction des établissements touristiques.

L'accueil des touristes 

Pour la collectivité, la priorité et de relancer l'activité touristique, mais sans précipitation. "Il faut faire en sorte d'accueillir dans les meilleures conditions possibles les touristes pour la saison 2018-2019. Il ne s'agit pas de faire vite pour les recevoir cette année et risquer de mauvaises expériences et de mauvais retours", a dit M. Gibbs.

Sur le domaine privé, les hôtels et les restaurants peuvent débuter la reconstruction de leurs bâtiments en prenant en compte au maximum la sécurité des biens et des personnes, ont indiqué les services de la collectivité. Sur les plages, ceux-ci précisent qu'il faudra des constructions légères et démontables dans les zones les plus exposées au risque.

Démarches simplifiées pour la reconstruction

Les démarches seront simplifiées avec la suppression de l'obligation de déposer un permis de construire dans le cadre des chantiers de reconstruction jusqu'au 1er octobre 2018. "Il suffira de déposer une déclaration préalable de travaux. Les temps d'instruction seront ainsi largement réduits", a souligné M. Gibbs.

La reconstruction de l'habitat, elle, sera étudiée au cas par cas. Plus globalement, la stratégie pour l'aménagement et la reconstruction touristique 2017-2027 sera présentée et proposée au vote de l'assemblée lors du prochain conseil territorial, prévu le 9 novembre. Toujours sur le volet de la relance économique, le président de la collectivité a indiqué disposer d'une enveloppe de 24 millions au titre des fonds européens dont une partie sera consacrée aux entreprises. Les 16 millions d'euros du fonds de solidarité seront quant à eux consacrés à la formation et au retour à l'emploi.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play