Premier album solo pour le pianiste Grégory Privat et nouveau clip de Kery James, le poète noir

sorties de la semaine
Sorties de la semaine : 27/01/22
Le pianiste Grégory Privat a profité du confinement pour sortir son premier album, Yonn. De son coté, Kery James nous propose un clip avec le regretté Charles Aznavour

L'album de Grégory Privat

Yonn (Buddham Jazz) de Grégory Privat. La pandémie l’a inspiré. Grégory Privat appartient à cette catégorie d’artistes qui a mis à profit ces deux années de suspension pour créer. Deux années vécues comme une respiration, et non point comme un coup d’arrêt à la vie. L’occasion pour lui de faire son introspection et de nous livrer son tout premier album, Yonn, 11 titres (album disponible le 28 janvier), où il se retrouve donc seul face à son piano, s’accompagnant de la voix. "L’exercice solo est difficile pour un pianiste, mais j’adore"  explique le Martiniquais.

Cet amoureux de Michel Petrucciani livre la tonalité de son univers. La Caraïbe le dispute au jazz et au classique. Il faut voir dans Yonn (qui signifie un en créole) l’album de l‘unité et non celui de l’égoïsme. Et l’unité serait celle de l’humanité dans laquelle les Antilles ont leur place légitime même si elle est récente. "Avec toutes ces personnalités politiques, ces intellectuels, ces artistes et ces écrivains, c’est un peu comme si il y avait urgence à rattraper le temps chez nous" philosophe Grégory PrivatYonn nous parle en creux de conscience et c’est appréciable.

 

Kery James et Charles Aznavour

Poète noir de Kery James. Musique, théâtre, cinéma… Cette fois-ci, c’est avec de la musique que le touche-à-tout Kery James nous revient. Il propose Poète noir, un titre qui rend hommage à celui qu’il qualifie de confrère, le regretté Charles Aznavour. Depuis quelque temps déjà, les rappeurs ont réussi à brouiller les cartes, et à s’immiscer dans la cour des grands… chanteurs. Et les autres genres musicaux ne les regardent plus en chien de faïence. En 2008, Kery James invite ainsi plusieurs artistes sur son projet "Á l’ombre du show business." Parmi eux Charles Aznavour, qui ne se contente pas de chanter. Il dit aussi toute l’admiration qu’il voue au rappeur.

Kery James est connu pour son rap politique et poétique. Ce titre ne déroge pas à la règle. Il déclame : Je chante la solitude du poète noir / Peut-on rendre le monde meilleur en semant des pétales de prose? / J’exige qu’on me respecte. Le respect, il l’a gagné à la pointe de sa plume. Le 4 février, il en donnera une nouvelle preuve. Il sera en concert à la Philharmonie, avec de nombreux invités.