Prochain lancement d’Ariane 5 en Guyane : le système de "GPS européen" se renforce

sciences
Guyane : Ariane 5 décolle de Kourou en emportant quatre satellites Galileo
Ariane 5 à quelques jours de son décollage de Kourou, en Guyane. ©jody amiet / AFP
Ariane 5 s’élancera mercredi 24 juillet depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG), afin de mettre en orbite quatre satellites de la constellation Galileo. Ce "GPS européen" est mis en place pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la Commission européenne.
 
Galileo permet à l’Europe de disposer d’un système de navigation par satellites. Selon un communiqué du CNES (Centre national d’études spatial), "ces quatre nouveaux satellites amélioreront encore la performance de la constellation". Ils seront lancés grâce à Ariane 5 qui s’envolera du ciel guyanais ce mercredi 24 juillet.
 

Quatre satellites

Il s’agira du quatrième lancement depuis le début de l’année au CSG (Centre spatial guyanais) du troisième lancement d’Ariane 5 en 2018 et du 99ème lancement de ce lanceur. "Les quatre satellites, chacun d’une masse au lancement de près de 750 kg, soit une charge utile totale de 2952 kg, seront placés à 22.922 km d’altitude, sur une orbite circulaire inclinée", précise le communiqué du CNES. Leur durée de vie est estimée à plus de 12 ans.
 

"GPS européen"

Le système européen de navigation par satellites est entré en service en décembre 2016. Les satellites qui composent la constellation Galileo, offrent selon le CNES "une précision et une variété d’utilisations jusqu’alors jamais atteinte".
 
Au total, après ce lancement et depuis 2011, 26 satellites auront été mis en orbite pour faire fonctionner le "GPS européen". Le décollage d’Ariane 5 sera diffusé en direct via la plateforme YouTube.
 
Pour en savoir plus :