publicité

Quand Gaston Flosse réclame qu'une journaliste de Polynésie 1ère soit "virée"

Séquence surréaliste jeudi 23 mars sur le plateau de Polynésie 1ère. Gaston Flosse, ex-président du territoire, demande en direct qu'une journaliste de la rédaction soit "virée". La direction de Polynésie 1ère dénonce les propos de Gaston Flosse. Explications. 

© FTV
© FTV
  • Par David Ponchelet
  • Publié le

Acte 1 : le parti de Gaston Flosse soutient Marine Le Pen

L'affaire débute le 22 mars, lorsque le Tahoeraa, le parti de l'ex-président de Polynésie Gaston Flosse, apporte officiellement son soutien à Marine Le Pen, la présidente du Front National, dans la course à la présidentielle. Polynésie 1ère publie sur son site un article (à lire ici) expliquant : "Le Tahoeraa soutient officiellement Marine Le Pen mais pas le Front National". La journaliste auteure de l'article note, à juste titre, que "La nuance est subtile". 

Acte 2 : la colère de Gaston Flosse

Invité le lendemain du journal télé de Polynésie 1ère, Gaston Flosse fulmine contre cet article : 

Je devrais être en colère après le journaliste de Polynésie 1ère.

Cette personne est une menteuse, elle devrait être virée d'ici."








 

Regardez cette séquence :
Gaston Flosse demande le renvoi d'une journaliste...


Acte 3 : la réaction de Polynésie 1ère

Après ces propos, la direction régionale de Polynésie 1ère a publié un communiqué :

La Direction Régionale de Polynésie 1ère apporte son entier soutien au journaliste concerné et dénonce les propos tenus à son encontre.

Honnêteté, indépendance et pluralisme sont les valeurs du Service Public respectées par Polynésie 1ère, comme sont respectées toutes les délibérations du CSA en matière de traitement de l'information lié à la campagne électorale."

 

 



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play