outre-mer
territoire

Quand les Guignols de l'info parodiaient "Chirac l'Antillais"

président de la république
Chirac Les Guignols
La marionnette de Jacques Chirac dans l'émission les Guignols de l'info sur Canal+. ©OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
La marionnette de Jacques Chirac dans l'émission satirique de Canal+ "Les Guignols de l'info" a beaucoup inspiré les créateurs. Plutôt sympathique, elle se moquait gentiment du président de la République, comme au début des années 2000 à son retour d'un voyage aux Antilles. 
Elle était sans nul doute la marionnette phare de l'émission des Guignols et a sûrement largement contribué à l'image très sympathique de Jacques Chirac, décédé jeudi 26 septembre 2019 à l'âge de 86 ans. Sa gouaille, son côté quidam bon vivant et les affaires qui ont émaillé sa carrière politique y étaient gentiment moqués. Jacques Chirac était la vedette de sketches hilarants, comme celui que La1ère.fr a retrouvé dans les méandres d'Internet.
 

"Mwen lé kréol"

On y voit l'ancien maire de Paris au retour d'un voyage aux Antilles, accusé par le présentateur des Guignols, Patrick Poivre d'Arvor, d'être allé dans les DOM-TOM promettre "n'importe quoi pour faire le malin".
 
"Mais qu'est-ce que vous dites ? Je suis né là-bas, je suis créole moi !", lui répond la marionnette en créole, avant de se reprendre : "Pardon quand je m'énerve, je parle ma langue natale."

S'en suit un sketch hilarant où Jacques Chirac enchaîne les clichés, parle des Outre-mer comme des îles (la Guyane appréciera), mélange les différents créoles, cite des paroles du groupe Kassav' pour faire croire qu'il maîtrise parfaitement la langue de son "pays natal" et raconte même avoir été "noir jusqu'à l'âge de 15 ans" et avoir "ramassé le coton pour les blancs qui [les] exploitaient" avec sa famille. 
 

Démagogie

"Vous croyez vraiment que les Français vont croire que vous êtes noir ?", lui demande, incrédule, le personnage de PPDA. "Ils ont bien gobé la fracture sociale, que j'étais écolo, que je m'intéressais à Internet et il y en a même qui croient que je suis président !", lui répond un très démagogue Jacques Chirac. "Mais à la limite, je m'en fous car j'aurais eu l'air sympa, quand même. Et sympa, j'ai que ça.

Une pépite télévisuelle à (re)voir ci-dessous :
Publicité