Quand la députée-maire de Nouméa offre sa réserve parlementaire … à sa ville

politique
Sonia Lagarde
Sonia Lagarde, députée de la Nouvelle-Calédonie ©NC1ere
La députée-maire de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie a reversé l'intégralité de sa réserve parlementaire (130 000 euros), à sa ville, afin de financer le futur projet de centre aquatique de Magenta.
A quoi doit servir la réserve parlementaire? C'est en substance la question que pose Libération dans son article, du 27 septembre qui épingle l'utilisation qu'en font les députés et sénateurs.

Une réserve à utiliser comme bon lui semble

Les premiers bénéficient de 130 000 euros à distribuer aux collectivités et associations de leurs choix. Les seconds reçoivent, eux, 150 000 euros.
L'utilisation de cette réserve, relève de la décision du parlementaire. A lui de décider quelles sont les communes ou associations qu'il estime dans le besoin et à qui il/elle souhaite filer un petit coup de pouce.
 

Cent-trente mille euros pour la future piscine de Nouméa

Or dans certains cas, les parlementaires utilisent ces fonds pour financer les communes dont ils sont élus. Ce qui peut poser des questions, ou suggérer un conflit d'intérêt. C'est notamment le cas de Sonia Lagarde, député UDI . Celle qui est également maire de Nouméa a reversé l'intégralité de ses 130 000 euros pour aider au financement du projet de centre aquatique de Magenta, qui devrait voir le jour en 2018.
Un gros chantier, défendu par la députée depuis des années dont le cout a été estimé à plus de 9 millions d'euros, et qui ne fait pas l'unanimité dans son conseil municipal.
 
Contactée à plusieurs reprises, la députée Sonia Lagarde n'a pas souhaité nous rappeler pour commenter.