Restrictions d'eau à Mayotte, par manque de pluie

france
Mayotte sécheresse
Place de la République, à Mamoudzou, en juin 2016. ©CAMILLE LECAT / AFP
Le préfet de Mayotte a décidé des mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du territoire, en raison "d'un fort déficit pluviométrique". L'arrosage et le remplissage des piscines sont notamment interdits.
Le préfet de Mayotte a pris des mesures de restrictions d'eau sur l'ensemble du territoire, en raison "d'un fort déficit pluviométrique", a annoncé la préfecture, mercredi. "Depuis plusieurs mois, on constate un fort déficit pluviométrique et les prévisions météorologiques laissent présager une saison des pluies retardée", explique le préfet dans un communiqué.
 

Arrosage et remplissage des piscines interdits

De manière générale, à Mayotte, l'eau douce est une denrée rare, difficile à gérer entre pression démographique forte, insularité et augmentation de la consommation en eau des ménages. Certains usages de l'eau sont "provisoirement" limités, précise le préfet. Le lavage de voitures et camions est interdit hors des stations professionnelles, tout comme "le lavage des voiries, des bateaux, des bâtiments, façades, hangars, cours et trottoirs", l'arrosage des pelouses et espaces verts, le remplissage des piscines privées et tout prélèvement d'eau dans le milieu naturel. L'arrosage des espaces sportifs et des potagers est interdit de 08H00 à 18H00.
 

"Des inquiétudes pour les mois à venir"

Le comité de suivi de la ressource en eau s'était réuni début novembre et avait fait état d'un "fort déficit pluviométrique depuis le début de la saison sèche, en dépit des rares épisodes pluvieux très localisés". "L'arrivée tardive de la saison des pluies, conjuguée à une augmentation importante de la consommation, suscite des inquiétudes pour les mois à venir, d'autant que le manque de pluie a d'ores et déjà provoqué des perturbations sur le service de distribution d'eau", avait signalé le comité.
Mayotte, située dans le canal du Mozambique, est normalement arrosée par des pluies de mousson fines, continues et réparties sur l'ensemble du territoire pendant l'été austral d'octobre à mars.