publicité

La Réunion: appel à un blocage total pour l'arrivée d'Annick Girardin

Un appel au blocage total de La Réunion mercredi, jour de l'arrivée dela ministre des Outre-mer Annick Girardin pour aller à la rencontre des "gilets jaunes", circule sur les réseaux sociaux depuis mardi soir.

© DR
© DR
  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le
Alors qu'une trentaine de barrages sont encore recensés ce mardi par la Direction régionale des routes, les auteurs de l'appel veulent atteindre le chiffre de 300 barrages dans toute l'île et demandent à la population: "Restez chez vous ou venez aux barrages".
 

Aucune violence recensée

Mais le port-est, seul port marchand de l'île, est toujours paralysé. et les rayons des commerces, y compris ceux d'alimentation, se vident. Une quarantaine de barrages bloquaient des routes lundi, un record depuis le début de la mobilisation le 17 novembre. Aucune violence urbaine significative n'a été notée dans la nuit de lundi à mardi.
   

"A la rencontre des gilets jaunes"

La ministre des Outre-mer a indiqué lundi qu'elle irait à la rencontre des "gilets jaunes" sur les barrages et ferait des annonces concernant l'emploi et le coût de la vie. Son engagement semble apprécié par les "gilets jaunes" qui ne veulent plus du préfet pour interlocuteur. 
    

Revendications et réponse sur les carburants

Les revendications des "gilets jaunes" réunionnais sont très larges: de la suppression des charges sociales à une meilleure prise en compte "des besoins des Réunionnais" en passant par la fin de l'octroi de mer. Lundi après-midi, répondant à la demande d'Annick Girardin, le préfet a annoncé, quatre jours avant la date habituelle, une baisse du prix des carburants.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play