Rhum, confiture, vanille : réactions de producteurs ultramarins médaillés au salon de l’agriculture

agriculture
Rhums, confitures, vanilles : les réactions de producteurs ultramarins médaillés au Salon de l’agriculture
Rhums, confitures, vanille : cette année encore, de nombreux produits des Outre-mer ont été récompensés au salon de l'agriculture. ©LP
Le Concours Général Agricole récompense chaque année des exposants du salon de l’agriculture, à Paris. Rhum, confiture, vanille : cette année encore, de nombreux produits des Outre-mer ont été récompensés. Mais une médaille, ça change quoi ?
Il a encore les yeux qui brillent en collant sa médaille d’argent du Concours Général Agricole sur ses pots de confitures. Gérant de “Saveurs de la Fournaise”, le Réunionnais Charles Nagou vient d’être récompensé pour sa confiture mangue litchis. “J’ai pleuré de joie, raconte-t-il encore ému. Il y avait beaucoup de stress en attendant les résultats. On espérait tellement cette médaille ! L’année dernière, nous n’en avons pas eu, alors cette année, nous avons beaucoup travaillé pour l’avoir”.

30% de chiffre d’affaires en plus

Basée à Sainte-Suzanne dans l’Est de La Réunion, “Saveurs de la Fournaise” existe depuis sept ans. En 2015 déjà, la confiture mangue miel avait reçu une médaille de bronze. “Ces médailles sont une fierté pour l’entreprise, pour les salariés et pour toute La Réunion”, poursuit Charles qui avoue que cela a également des conséquences sur le chiffre d’affaires. “Avec une médaille, on fait 30% de chiffre en plus, ça aide vraiment à vendre nos produits. Ça donne de la notoriété et ça récompense le travail fourni”. Sur le stand, il ne reste plus qu’une quarantaine de pots de cette confiture désormais en argent.

“C’est une merveille pour le client”

Des stocks qui se vident à l’annonce de la médaille, c’est aussi le constat de ce vendeur de rhums. L’entreprise réunionnaise “Rhum métiss a décroché cette année six médailles, dont la médaille d’or pour son punch au rhum menthe citron vert. Sur le stand, Emmanuel et Martine Pothin ont le sourire. “C’est un travail de plusieurs années qui est récompensé, on est très content et très fier, ” confie Emmanuel. Depuis qu’il a affiché sa médaille d’or ce matin sur le stand, son punch au rhum menthe citron vert est le plus vendu. “Pour le client, ce produit est une merveille alors il n’hésite pas”, explique le vendeur qui a déjà écoulé deux tiers de son stock.


La médaille d’or : une consécration

Pour les “petits” producteurs des Outre-mer, ces médailles sont précieuses. Producteur de vanille de Tahiti, Francky Tauatiti vient de décrocher une nouvelle médaille d’argent cette année. Emu, il pense à sa famille. “C’est grâce à mes parents, c’est eux qu’il faut féliciter, sourit-il. Quand ils ont mis l'exploitation en place, d’emblée papa voulait faire de la vanille de qualité et disait que pour cela il fallait la produire, la préparer et la commercialiser soi-même”. En 2010, la famille tente le concours et décroche une première médaille d’argent, puis une autre en 2011 et 2012. “En 2013, la médaille d’or a été la consécration, se souvient Francky. Maman pleurait, moi aussi, c’était magnifique”.


Des rhums médaillés dans la durée

Au palmarès des gagnants du Concours Général Agricole, il y a aussi les “grands”. Dans la catégorie des rhums, la Martinique remporte notamment douze médailles d’or. Comme chaque année, Dillon, Trois Rivières, La Mauny ou encore Clément font partie des récompensés. 

“Clément a régulièrement des médailles, mais c’est à chaque fois une surprise, réagit Dominique De Laguigneaye, directeur commercial des rhums Clément. C’est surtout une grande fierté pour le producteur de la recevoir. Il y a des hommes et des femmes en Martinique qui ont un savoir-faire et une vraie passion pour l’élaboration de ces rhums. Une médaille est une récompense pour la marque et pour ceux qui élaborent ces rhums”. Connus et régulièrement médaillés, les rhums Clément bénéficient-ils encore d’un “effet médaille” ? “Oui, certifie Dominique De Laguigneaye qui estime qu’”êtree médaillé à ce concours très ancien est une reconnaissance nationale et internationale”. “C’est également un gage d’une continuité dans la qualité de nos produits”. 


Et pour aller plus loin, rencontre avec les producteurs de vanille de la Réunion et deTahiti qui ont été médaillés. Ils produisent une épice parfumée et qui plaît. Mais d'autres producteurs, comme ceux de Nouvelle-Calédonie, tentent aussi de se faire une place dans ce monde aux odeurs enivrantes.

Regardez le reportage de Diego Badia, Philippe Hernando et Rael Moine : 

 

©la1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live